REFLEXION

ANP : 3 640 mines antipersonnel détruites au mois de juillet



L’Armée algérienne n’a toujours pas fini de découvrir et détruire les mines disséminées par l’armée coloniale le long des frontières est et ouest d’Algérie. Les opérations de l’armée ont permis le désamorçage de pas moins de 3 640 mines durant le mois de juillet, indique l’APS, ont été découvertes et détruites tout au long des frontières Est et Ouest du pays par les unités de l'Armée nationale populaire (ANP). Il s'agit de 449 mines antipersonnel et 619 mines anti-groupes au niveau de la 2ème Région militaire, 2.520 mines antipersonnel, 39 mines anti-groupes et 13 mines éclairantes au niveau de la 5ème Région militaire. Cela porte le total général des mines découvertes et détruites à la date du 31 juillet 2014, à 740.955 mines, soit 624.342 mines antipersonnel, 112.072 mines anti-groupes et 4.541 mines éclairantes, a-t-on précisé de même source.  Selon des estimations rendues publiques l’année dernière, près de 6 800 personnes ont déjà été touchées par ces mines, causant 3 255 décès et 3 542 amputés.       

Nadine
Mardi 19 Août 2014 - 18:05
Lu 102 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+