REFLEXION

ANNABA : Un homme torture et abuse de 5 étudiantes

Le procureur de la République prés le tribunal d’el Hadjar a ordonné de mettre en détention préventive un monstre humain pour avoir commis des crimes odieux contre des jeunes filles universitaires résidants à El Bouni, où il les a agressées sexuellement et torturées, puis les a abandonnées dans la rue dans une situation déplorable.



Selon des sources concordantes, qui ont  rapporté l’information,  le suspect répondant aux initiales de M.S âgé de 35 ans et résidant à la commune d’el Hadjar réside dans une cabane située dans l'une des régions boisées, et en se mettant de connivence avec l'une des étudiantes originaire de Azzaba et résidant à l’intérieur du campus universitaire pour filles, attirait à son tour des étudiantes qui résident à l'extérieur de la ville d’Annaba d'une façon ou d'une autre et les oriente vers la commune d’el Hadjar où elle trouve à son attente un loup humain pour les dévorer, ce dernier qui selon la même source a agressé sexuellement cinq étudiantes du pôle universitaire d’el Bouni,  ayant pour seul souci avec sa complice, d'amener les filles âgées entre 19 et 23 ans résidentes hors de la wilaya d’Annaba et n’ayant aucun lien avec la région, de près ou de loin pour pouvoir les violer, torturer et prendre en photos dans le but de les menacer ensuite et les abandonner à leur sort à la rue. C’est suite à une dernière victime qui a pris son courage à deux mains pour déposer une plainte auprès des services de sécurité pour l’agression sexuelle qu’elle avait subie de force par un inconnu à l'intérieur d’une cabane abandonnée avec la complicité d’une  partenaire qui l’avait attirée en lui inventant milles et une histoires pour l’accompagner à la région d’el Hadjar afin de récupérer des objets de valeur, mais une fois arrivées sur les lieux, la victime a été surprise par l’arrivée d’un monstre humain qui l’avait menacée et obligeait de force à le suivre vers une cabane isolée avant d’en abuser d’elle sexuellement et la torturer, puis la  jeter devant la porte de la résidence universitaire. Au reçu de la plainte une enquête a été mise en branle par les services de sécurité qui a conduit à l’arrestation du mis en cause et de sa complice qui a reconnu les faits. Présentés devant le procureur de la République prés le tribunal d’el Hadjar, le suspect a été écroué, alors que sa complice a été placée sous contrôle judiciaire. 

Touffik
Samedi 8 Novembre 2014 - 16:54
Lu 1879 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+