REFLEXION

ANNABA : Trois personnes blessées par un policier



ANNABA : Trois personnes blessées par un policier
Deux jeunes personnes et un policier ont été blessés, mercredi soir, à Boukhadra, Annaba, lors d'une opération d'arrestation d'un malfaiteur. Tout a commencé par la présence de quatre policiers en civil dans un café à la recherche d'un malfaiteur faisant l'objet d'un mandat d'arrêt datant de plusieurs mois. Plus d'une trentaine de jeunes de ce quartier populaire situé à quelques encablures du chef-lieu de la wilaya étaient attablés pour assister à une rencontre de football. Il était 20 heures 30 minutes, lorsque ces policiers firent irruption dans ce café. Identifiant la personne recherchée, les policiers en civil s'approchèrent d’elle en la menottant discrètement. C'est à ce moment précis que son compagnon, assis à côté de lui, voulu s'opposer à son arrestation. S'en suivi une rixe entre les jeunes et les éléments de la police judiciaires du commissariat central. Voulant disperser les jeunes déjà échauffourées, l'un des agents usa de son arme, tirant deux coups de feu qui blessèrent deux jeunes, M. L, 19 ans et D. F, 34 ans, habitant tous les deux dans ce quartier. Une troisième personne, un policier qui avait reçu des jets de pierres de la foule en colère, a été, quant à lui, gravement touché au crâne. Les trois victimes furent transportées d'urgence vers le CHU Ibn Rochd où des soins leurs furent dispensés. Vu la gravité de sa blessure, M.L a dû subir une intervention chirurgicale. Les deux jeunes, qui avaient été touchés l'un au tibia et l'autre à la cuisse, furent acheminés vers les urgences par un habitant de ce quartier. Les blessés avaient reçu la visite du chef de sûreté qui après s'être enquis de leur état de santé, leur a affirmé que l'enquête ouverte aura à déterminer les causes exactes de cet incident qui aurait pu coûter la vie à de nombreuses personnes dans la mesure où la foule présente au moment des faits était nombreuse. L'agent à l'origine de ce regrettable geste aura, quant à lui, à répondre de ses actes devant la justice. Bien que menotté, le malfaiteur à l'origine de toute cette histoire, avait réussi à s'échapper des mains de la justice, profitant de cette ''aubaine'' plutôt inattendue.

. .
Lundi 22 Mars 2010 - 11:06
Lu 746 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+