REFLEXION

ANNABA : L’usine d’assemblage de tramways en difficulté



Considérée comme l'un des fleurons industriels de l’Algérie, l’usine d’assemblage et de maintenance de tramways d’Annaba, appartenant à la Compagnie Industrielle des Transports Algériens (CITAL), a été contrainte de réduire fortement ses activités, après avoir été amputée de la fabrication de 53 attelages, résultat de la remise en cause de projets de lignes dans certaines agglomérations du pays. Reçu à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, le directeur du projet Tramways et câbles de CITAL, Brahim Bouchrit signale que cette situation va entrainer une réduction de quelque 80% de son chiffre d’affaires, estimé à l’origine à 17 milliards de dinars. Pour surmonter les difficultés de financement de ses activités, M. Bouchrit signale que son entreprise envisage l'éventualité d'initier des projets de partenariat public et, compte tenu de la riche expérience qu’elle a accumulée, elle projette également de conquérir des marchés à l’étranger, dont le premier, dit-il,  devrait être celui de la Tunisie. L’autre créneau qu’elle compte également investir, dit-il, concerne celui de la maintenance du réseau ferroviaire national et des lignes de tramways et du matériel roulant en activité. 

Nadine
Mardi 14 Février 2017 - 19:46
Lu 306 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 22-08-2017.pdf
4.45 Mo - 22/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+