REFLEXION

ANNABA : Des peines de prison pour conspiration et abus de position



 Le tribunal correctionnel d’Annaba a prononcé jeudi des peines allant de 5 ans à 12 ans de prison à l’encontre de trois individus impliqués dans une affaire de conspiration et abus de position, a-t-on appris auprès de sources judiciaires. Une peine de 5 ans de prison a été infligée à S.M.T, ex-président de la chambre du commerce et d’industrie Seybouse-Annaba et également élu à l’Assemblée populaire communale (APC) de la commune d’Annaba, ainsi qu’à son chauffeur personnel B.F., tandis qu’une peine de 12 ans de prison a été prononcée dans cette même affaire à l’encontre de B.A. qui occupait le poste d’agent de l’ordre public, au moment des faits. L'affaire remonte au mois de juillet 2016, lorsque les services de sécurité ont ouvert une enquête dans une affaire d’agression dont a été victime le directeur de publication d’un journal local, également, vice-président de l’Assemblée populaire de wilaya (APW), sous prétexte qu’il possédait de la drogue. Après investigations, il a été procédé à l’arrestation de l’ex-président de la chambre du commerce et d’industrie Seybouse, de son chauffeur personnel et un policier qui ont été poursuivis pour conspiration, abus de position et constitution d’une association de  malfaiteurs et commercialisation de drogue, a-t-on rappelé. Le procureur de la République a requis des peines allant de 10 à 15 ans de prison à l’encontre des mis en cause.                                      

Salim
Vendredi 11 Novembre 2016 - 16:46
Lu 198 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+