REFLEXION

AMENAGEMENT DE KHARROUBA-PLAGE ET DE LA ZONE DU PORT DE MOSTAGANEM : Temmar confirme l’ouverture de la plage Sidi Medjdoub

Dans le cadre du suivi de l’aménagement de la périphérie de Mostaganem, le wali de Mostaganem, M. Temmar Abdelwahid, s’est rendu, avant-hier, à la zone de Kharrouba-plage et à la zone portuaire devant faire, chacune, l’objet d’aménagements spécifiques et ce, dans les meilleurs délais possibles.



Pour commencer, sur les hauteurs de la plage de «  Kharrouba » se pose un problème  d’assainissement faisant l’objet d’une étude  en cours, vient de lui être présentée par le responsable de l’hydraulique. S’agissant essentiellement de canaliser les eaux pluviales qui dévalent des hauteurs et qui représentent un danger certain tant par les effets d’une érosion que par la menace sur le bâti situé en contre bas, Mr Temmar  Abdelwahid  a pris  connaissance de l’étude qui lui a été présentée sur le site même. Dans ce cadre, il a souligné  la nécessité de prendre en considération le critère sol en insistant sur le fait qu’il faut d’abord assurer une bonne consolidation  du sol qui est de nature fragile, et de s’engager dans les travaux de pose des collecteurs d’assainissement. Poursuivant sa visite, Mr .Abdelwahid Temmar, accompagné des principaux responsables concernés, a entrepris la visite, à pieds, au niveau des abords de la plage en constatant la situation qui prévaut. Devant le constat d’une réalité amère, il a donné des instructions fermes à mettre en exécution au plus vite, à savoir : engager immédiatement certaines opérations urgentes de réalisation aisée. C’est ainsi qu’il a donné instruction de déblayer toutes les surfaces utiles et de les niveler pour dégager des voies carrossables dans de bonnes conditions, par les véhicules des estivants et des visiteurs. De profiter pour aménager des aires de stationnement dont la gestion sera assurée exclusivement par l’APC et dont les gains financiers reviendraient à la recette communale. Comme 2eme point, il a exigé que toute la zone soit d’ores et déjà équipée de bacs à ordures un peu partout pour ne pas donner l’occasion à la pollution de s’y installer. En 3ème lieu, il a exigé l’installation de l’éclairage public dans toute la zone de « kharrouba-plage » avec des poteaux à panneaux solaires. Comme 4ème point, constatant que l’entrée proprement dite  se heurte à un étranglement pénalisant. Aussi, a-t-il demandé avec insistance, à ce que la voie d’accès à la zone plagiaire soit débarrassée au plutôt de ce goulot d’étranglement. En poursuivant, le chemin de plage, Mr le Wali a relevé  l’état lamentable et instruit les responsables d’abord de procéder à la captation de deux sources dont l’eau ruisselle  en déperdition à même la route .Cela évidemment, en procédant à des travaux de remise en état des lieux par le nettoyage  général des lieux, la pose de bacs à ordures ménagères, de poteaux d’éclairage à énergie solaire et  des travaux de peinture. Mr Abdelwahid Temmar, s’est transporté ensuite sur les hauteurs dominantes de la zone portuaire où, également, il a donné des instructions aux responsables pour que des opérations de déblayement, nettoyage, nivellement et d’installation d’une clôture de sécurité soient réalisées rapidement et convenablement. Il a dû insister que l’enchainement des opérations d’aménagement doit être effectif pour que l’Etat puisse affirmer sa crédibilité et la ferme volonté de rester fidèle aux objectifs d’aménagement qu’il  s’est assigné.

Younes
Mercredi 4 Mai 2016 - 17:45
Lu 520 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+