REFLEXION

AMAR TOU REALISE LE DEFI : Coup d’envoi du train Oran Béchar



AMAR TOU REALISE LE DEFI : Coup d’envoi du train Oran Béchar
Lors de sa visite à Bechar, jeudi dernier, Amar Tou à signalé, que certains ont critiqué le projet de cette réalisation de la nouvelle voie ferroviaire reliant Bechar à Oran. Ils ont dit que ce projet ne sera jamais réalisé. En effet, le ministre des transports lance le défit, en donnant le coup d'envoi à 18h 50 à partir de l'ancienne gare en destination d'Oran. Le train siffle. La délégation ministérielle et les passagers sont à bord, toutes les couches sociales de tous les âges ont admiré ce voyage avec le ministre. L'homme qui a garanti le désenclavement de cette localité en faisant preuve sur la voie ferrée. Nos interlocuteurs nous ont parlé autant sur cette grande réalisation qui est une réussite pour tout le peuple algérien et aussi aux touristes qui auront chance de parcourir ce trajet sans fatigue. Les voyageurs ont ajouté que les visiteurs et particulièrement les touristes vont connaître la beauté du paysage du sud ouest de la mer jusqu'au désert et inversement. C'était un rêve pour les habitants de Bechar qui s'est transformé en réalité. Monsieur le ministre s'est acharné sur ce projet de chemin de fer, coûte que coûte. Le coût pour la réalisation de ce grand projet est de 93.5 milliards de DA. Ce projet est un édifice de grande stratégie dans le sud du pays. La région du sud ouest du pays sera désenclavée et qui permettra de faire sortir cette région de son isolement économique et de rapprocher rapidement les évidences stratégiques pour le développement durable entre le sud et le nord et inversement. En outre, la nouvelle ligne ferroviaire qui est réalisée garantira le voyage confortable reliant Bechar / Oran à une vitesse maximale de 160 kilomètres à l'heure. On signale que les gares principales de la voie sont la gare du terminus sud Bechar, Béni-Ounif, Aïn-Séfra, Naama, Mécheria, El-biod, Redjem Demouche, Sidi Bélabès, Tabia et celle d'Oran qui représente le terminus nord. Les travaux de ce projet ont démarré en 2004 avec 8 entreprises nationales, 2 entreprises algériennes privées, 2 entreprises étrangères, une société mixte et un groupe mixte de bureaux d'études. En matière de sécurisation technique, cette ligne est dotée d'un système informatisé qui assure le contrôle et ainsi que l'aiguillage de la circulation des trains. Concernant l'exploitation du trafic prévisionnel qui est paramétré à 650.000 voyageurs par an et de 700.000 tonnes par an de marchandises entre carburant et céréales. Il est à remarquer que, les ateliers de maintenance de Sidi Belabès réhabilitent et modernisent les habitacles des anciens wagons et les rendre neuf avec toutes les commodités. Quant aux tarifications, 1690DA le lit dans la couchette de la première classe, 1245 DA le lit pour la deuxième classe, 975 DA la place assise en deuxième classe. Sans oublier la buvette. On note que les avantages de réduction sont à 15 % quand on prend un aller-retour, tarif pour groupe de jeune et aussi pour les familles nombreuses. Par ailleurs, le ministre a tenu à ses promesses qui ont été concrétisées avec ardeur sans interruption jusqu'à ce jour du 15 juillet courant qui va mettre à jour et accélérer toutes les situations dans un sens purement positif contre les voies qui viennent d'ailleurs. Les voyageurs connaîtront les toutes les valeurs de notre politique de développement des édifications de l'état.

M. Smaïl
Dimanche 18 Juillet 2010 - 11:25
Lu 768 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+