REFLEXION

ALORS QUE LE MAROC SE TROUVE SOUS LA MENACE D’AQMI : Le chef d’al-Qaïda veut affaiblir l’Algérie

Le successeur d’Oussama ben Laden à la tête d’al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a appelé à attaquer les Etats-Unis et à “affaiblir l’Algérie” afin de pouvoir diffuser ensuite l’idéologie salafiste dans tout le Maghreb, dans un message diffusé par Internet et repéré par Site Intelligence, une entreprise américaine spécialisée dans la veille des activités djihadistes.



ALORS QUE LE MAROC SE TROUVE  SOUS LA MENACE D’AQMI : Le chef d’al-Qaïda veut affaiblir l’Algérie
Car un pays du Maghreb ciblé en particulier par al-Zawahiri : l’Algérie, d’où sont orginaires, plusieurs responsables d’al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) ainsi que Mokhtar Belmokhtar, lequel vient de s’associer avec le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) pour créer un nouveau groupe jihadiste, avec la bénédiction d’al-Qaïda, semble pour  le chef d’al-Qaïda  un “canal historique”. Selon le chercheur marocain Mohamed Darif, spécialiste des groupes islamistes, cité par Maghrebia.com. Dans son “guide du jihad”, al-Zawahiri appelle ainsi à “affaiblir l’Algérie” afin de pouvoir diffuser ensuite l’idéologie salafiste dans tout le Maghreb ainsi qu’en Afrique de l’Ouest. Au cours des années 1990, Alger avait eu fort à faire pour écarter la menace meurtrière posée par le Groupe islamique armé (GIA), dont une branche dissidente, le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) est devenu AQMI après son allégeance à al-Qaïda, en 2006. Cela étant, si Zawahiri parle d’affaiblir l’Algérie, c’est pourtant le Maroc qui a récemment fait l’objet de menaces de la part d’AQMI. Une vidéo diffusée par cette organisation a longuement évoqué ce pays, avec une image montrant le roi Mohammed VI englouti par les flammes. Pour le politologue Driss Kassouri: “Il y a un fort désir d’AQMI de mener une opération de qualité au Maroc, afin d’ébranler la confiance en soi du pays et sa constance et pour mettre un terme à sa situation exclusive d’avoir échappé au printemps arabe.” C’est pourquoi, le chef du nouveau groupe issu de la fusion du Mujao , Belmokhtar a appelé son  nouveau groupe sanguinaire ,les “Almoravides”, du nom d’une dynastie ayant conquis le Maroc au XIe siècle. Ainsi, Al-Qaïda cherche à s’implanter à la faveur du Printemps arabe en nouant des alliances locales dans les pays  comme la Libye est en premier lieu concernée, et  la Tunisie a priori. D’après le compte rendu de Site Intelligence, l’Afrique subsaharienne n’a pas été mentionnée. Sans doute faut-il s’en inquiéter. “Pour ce qui est de la situation au Caire, al-Zawahiri , étant de nationalité égyptienne et comme son frère a été arrêté pour avoir soutenu l’ex-président Morsi, al-Zawahiri ,le successeur de Ben Laden appelle ses militants à la retenue, d’abord à l’égard des autres groupes musulmans (et l’on pense en particulier aux chiites), “sauf s’ils sont eux-mêmes attaqués”, puis des chrétiens, des hindous et des sikhs qui vivent dans des régions musulmanes.

Riad
Mercredi 18 Septembre 2013 - 17:26
Lu 1579 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+