REFLEXION

ALORS QUE L’ALGERIE MAINTIENT L’OPTION DU RACHAT DE DJEZZY : « Vimpelcom » va lever 4 milliards de dollars pour financer le rachat d’Orascom



ALORS QUE L’ALGERIE MAINTIENT L’OPTION DU RACHAT DE DJEZZY : «  Vimpelcom » va lever 4 milliards de dollars pour financer le rachat d’Orascom
Le calendrier de rachat de Djezzy par l’Etat algérien commence à se préciser. L’ouverture des plis de l’appel d’offres lancé par le ministère des Finances pour la sélection d’une banque d’affaires ou d’un cabinet conseil devant accompagner l’Etat dans le choix d’un partenaire étranger pour le rachat de Djezzy aura lieu avant fin novembre, a déclaré vendredi le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la Communication, Moussa Benhamadi. « L'ouverture des plis de l'appel d'offres lancé par le ministère des Finances pour l'évaluation de l'entreprise OTA sera effectuée avant la fin du mois de novembre en cours", a déclaré M. Benhamadi à l'APS. Dimanche dernier devant les députés de l’APN, le premier ministre Ahmed Ouyahia a posé quatre conditions pour l’entame des négociations en vue du rachat de Djezzy par l’Etat algérien. Le groupe Orascom Télécom Holding (OTH), maison mère de Djezzy, doit assainir sa situation fiscale vis-à-vis de l'Etat algérien " envers lequel il est redevable de la somme de 17 milliards de DA". M. Ouyahia a ajouté que Djezzy doit régler sa dette contractée auprès d'autres parties en Algérie, dont l'Autorité de régulation de la Poste et des télécommunications (ARPT). En outre, concernant la société de téléphonie fixe dissoute Lacom, Djezzy est tenu de régler la situation des travailleurs auxquels les salaires n'ont pas encore été versés. Par ailleurs, Djezzy devra également honorer ses dettes contractées envers les autres opérateurs de télécommunication.
Cette volonté du gouvernement algérien de nationaliser Djezzy ne semble pas impacter l’opération de rachat d’Orascom Telecom Holding (OTH) par le russe Vimpelcom. Ce dernier va lever 4 milliards de dollars auprès de banques pour financer l’opération, a indiqué, vendredi 5 novembre, l’agence Reuters citant des sources bancaires. Ce crédit relais va notamment servir à financer la composante en cash de la transaction, estimée à 2 milliards de dollars, selon la même source.Jeudi Naguib Sawiris avait affirmé que le sort de Djezzy ne remettrait pas en cause la fusion entre son groupe et le russe Vimpelcom. Il a révélé que l’intégration totale du nouvel ensemble interviendra en février prochain. M. Sawiris a également révélé s’être entretenu mardi dernier avec le premier ministre Ahmed Ouyahia. Il a indiqué à la chaîne Al Arabiya qu’il n’était pas tenu de respecter les conditions du gouvernement algérien.

Yacine
Dimanche 7 Novembre 2010 - 00:01
Lu 288 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+