REFLEXION

ALORS QU’IL EST SOUTENU PAR LES CITOYENS DE SA COMMUNE : Le maire d’Ain Boudinar menacé de mort

Dans une lettre adressée au chef de l’exécutif de la wilaya, des citoyens d’Ain Boudinar ont dénoncé les intimidations dont sont victimes les membres de la famille de leur maire, M. Becharef Abdellah, de la part de gens, poussés à la révolte par des élus à l’APC opposés à ce dernier.



ALORS QU’IL EST SOUTENU PAR LES CITOYENS DE SA COMMUNE : Le maire d’Ain Boudinar menacé de mort
En effet,  la famille du maire d’Ain Boudinar a été la cible  de citoyens en colère qui voulaient par leur acte intimider le P/APC qui a reçu, quant à lui, des menaces de mort  d’individus, apparemment bien endoctrinés. Ces derniers s’en sont pris au père et aux frères du P/APC  proférant à leur encontre des injures et des menaces. Cet acte condamnable commis par des irresponsables individus dont le dénommé M.H. n’a pas laissé indifférents  les citoyens de cette paisible commune qui  ont adopté une motion de soutien , adressée au wali de Mostaganem, dans laquelle ils expriment leur total soutien à leur maire, M. Becharef Abdellah, après les incidents qui ont accompagné l’affichage de la liste des bénéficiaires des 90 logements sociaux à Ain Boudinar. Face à ces menaces, le maire qui a été appréhendé même au centre-ville de Mostaganem a déposé plainte contre ses intimidateurs qui seraient téléguidés, selon les citoyens d’Ain Boudinar, par des élus qui ont montré, auparavant,  leurs limites en matière de gestion du mandat électoral. À cet effet, le wali de Mostaganem est sollicité pour  mettre   un terme aux agissements de ces élus, instigateurs des troubles, qui secouent cette commune  relevant administrativement de la daïra de Kheir Eddine.  Dans ce contexte, on apprend qu’une enquête des services de sécurité va être enclenchée pour savoir le degré d’implication des élus incriminés. À noter qu’après le dépôt de la plainte par le maire,  les auteurs des troubles ont été présentés par devant le procureur de la République et ont été destinataires d’une citation directe à comparaître pour le 23 septembre prochain. 

Said
Mardi 23 Juillet 2013 - 12:49
Lu 481 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+