REFLEXION

ALIMENTATION EN EAU POTABLE : Des représentants d’un bureau d’études Sud-Coréen à Tiaret

Dans le cadre de l’étude d’avant-projet détaillé pour l’alimentation en eau potable des populations situées sur le couloir du réservoir 120.000 m3 de Mostaganem-Tiaret, l’on apprend d’une source généralement bien informée qu’une visite du bureau d’études DONGMYEONG (Corée du Sud) attributaire du marché, accompagné du représentant du maître d’ouvrage a eu lieu au niveau de la wilaya de Tiaret durant les journées du 28, 29 et 30 décembre 2015.



A souligner que l’objectif de cette mission est d’abord la vérification des données, ainsi qu’une reconnaissance parfaite du tracé, avec bien sûr la vérification sur terrain de la disponibilité de l’assiette foncière réservée aux différents ouvrages projetés à l’exemple des réservoirs, des stations de pompage et autres. A cet effet, l’on apprend qu’une réunion de travail a eu lieu au siège de la direction des ressources en eau, sous la coupe de Mr Habib Boulenouar, DRE de Tiaret en présence du directeur de l’Algérienne des eaux, ainsi que les membres du bureau d’études sud-coréen et que l’opération a été diligentée par la direction générale de l’ADE. Ce projet, faudrait-il le rappeler, vise à l’alimentation en eau potable à partir du réservoir 120.000 m3 situé à Mostaganem et dans ce sens 19 communes de la wilaya de Tiaret vont bénéficier de ce liquide précieux en notant que le tracé de la conduite a été évaluée à 238 km, et que 18 sites bénéficieront de réservoirs et 2 sites seront ciblés par des stations de pompage, et l’illustration du tracé s’est confirmé ainsi : en premier lieu, c’est la confirmation du regroupement des localités telles que Temda, Si Haoues et Kherrouba, et en 2ème opération, la confirmation du choix du tracé ainsi que l’emplacement des ouvrages dans la destination Rahouia-Sidi Ali Mellel-Oued Lili – Tidda – Sebt et Meghila, lequel sera suivi de la confirmation du choix du tracé ainsi que l’emplacement des ouvrages dans cette destination : Rahouia – Mechraa Sfa – Kherrouba – Djillali Benammar, et enfin la confirmation du choix du tracé ainsi que l’emplacement des ouvrages à partir de Rahouia vers Temda- Guertoufa-Tiaret-Dahmouni-Sebaine-Bouchekif-Aïn Dzarit- Si Haoues Mahdia et Hemadia. Pour rappel, ce projet promoteur serait salutaire pour l’alimentation en eau potable de près de 400.000 habitants.

Abdelkader Berrebiha
Samedi 2 Janvier 2016 - 16:24
Lu 519 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+