REFLEXION

ALGERIE TELECOM : 113 actes de vandalisme enregistrés depuis janvier 2013

Pas moins de 113 actes de vandalisme ont ciblé le réseau d’Algérie Télécom depuis le début de l’année en cours. Ces actes ont pénalisé des milliers d’abonnés et ont causé un énorme préjudice à la société. La semaine écoulée, une quinzaine de cas de vandalisme et de vols de câbles ont été enregistrés. Les communes d’Oran Est sont les plus touchées par le phénomène, notamment Arzew, Gdyel ainsi qu’Oran et Es-Sénia.



Cette situation pénalise les professionnels pour qui le téléphone et l’Internet sont devenus presque incontournables. Les abonnés les plus pénalisés par ces perturbations répétitives restent bien évidemment les cybercafés, vu que c’est leur commerce qui est touché, même si les entreprises et, à un degré moindre, les particuliers en subissent également les désagréments. Le phénomène de vols des câbles électriques et téléphoniques, qui a pris de l’ampleur ces dernières années, ne semble pas s’estomper en faveur de l’interdiction de l’exportation des déchets ferreux et non ferreux. Des citoyens signalent, de plus en plus, ces derniers temps, des activités nocturnes douteuses, de groupuscules sillonnant la ville de bout en bout à la recherche du moindre métal bon à vendre aux barons de l’exportation des métaux. Le plus souvent, ce sont ces petits enfants exploités par des tiers qui veillent la nuit à la recherche d’aubaines. Et les grands perdants dans l’affaire demeurent les entreprises Algérie Télécom et Sonelgaz, de même, par ricochet, que leur clientèle qui se voit pénalisée par ces actes de vandalisme entraînant inéluctablement la rupture de la connexion au réseau téléphonique ou électrique dans les zones ciblées. Fortement affectée par le phénomène, Algérie Télécom a mis en place récemment, en collaboration avec la Gendarmerie nationale, un nouveau système de surveillance donnant l’alerte dès qu’un câble est menacé. Ce système d’alarme est déjà opérationnel et devrait être généralisé dès les mois prochains à travers le territoire national. En attendant, les  malfaiteurs sévissent toujours.

Medjadji H
Mercredi 7 Août 2013 - 12:46
Lu 212 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+