REFLEXION

ALGERIE : LA MER OU LA ‘’MERE’’ RETROUVEE ? : Quand France 3 joue le jeu de la nostalgie !

L’émission de télévision ‘’Thalassa’’, diffusée vendredi dernier sur France 3 sur l’Algérie intitulée : « La mer retrouvée » a créé un gigantesque buzz médiatique dans notre pays provoquant même une guéguerre entre les responsables de la chaîne publique française et certains hackers nationaux qui se sont permis de pirater intégralement l’émission pour la mettre sur la Toile avant même la soirée de l’émission, le vendredi 4 avril. Au lendemain de la diffusion du reportage, les avis de bon nombre d’Algériens étaient franchement mitigés. C’est ‘’la montagne qui accoucha d’une souris’’ de l’aveu des spécialistes en sauvegarde du littoral!



En effet, cette émission nous laisse un arrière-goût d’aigre-doux ! Puisque les points négatifs de la réalisation du reportage ne manquent pas. Outrepassant l’aspect technique, c’est le choix des sites qui est fortement critiqué par des observateurs qui ne furent pas dupes sur les vraies intentions des producteurs de l’émission, où le commentaire des images était ‘’teinté’’ d’un relent nostalgique de la mère patrie retrouvée ! Certains n’ont pas hésité à jouer justement sur les mots (mer/mère) pour développer des thèses et échafauder des analyses alambiquées sur fond de la vieille relation algéro-française. L’Algérie redécouvre son littoral, d’après Thalassa qui nous emmena  pour un voyage inédit tout au long de ces 1200 kilomètres de côtes. D’ouest en est, les paysages algériens offrent une variété fascinante. D’Oran jusqu’à Annaba, le voyageur traverse des reliefs lunaires, des forêts épaisses, des marais multicolores et des dunes à perte de vue. De ces côtes méconnues, Thalassa a proposé une exploration inédite mais incomplète malheureusement vu l’étroitesse du nombre de plages montrées, (Ghazaouet, Ténès, Mostaganem, ne furent pas citées).

L’émission qui dérange !
Ce reportage fera certainement date dans l’histoire au point de vue de l’accueil qui lui fut réservé par les téléspectateurs algériens, et le débat ne fait que commencer autour de l’origine de cette idée du scénario. En haut lieu, l’on grincerait les dents puisque mis à part l’aspect esthétique du pays, c’est l’initiative d’une télévision étrangère qui est mise en avant, étant donné que l’ENTV ne réalisa pas ce type de reportage attirant autant de téléspectateurs à travers les deux rives.   

Mauvaise intention
Jean Pierre Pernot d’origine marocaine a-t-il réussi son coup médiatique avec cette émission ? L’avenir nous le dirait, avec peut-être d’autres émissions dans le futur. Notre but avec cette brève analyse de l’émission qui bien ancrée dans l’actualité nationale était de donner un autre aperçu vu d’un nouvel angle différent par rapport à ce qui est relayé dans la presse nationale, où il faut lire entre les lignes pour débusquer les intentions des uns et des autres.

 

AZZI S. Mohsen
Dimanche 5 Avril 2015 - 17:24
Lu 2518 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+