REFLEXION

ALGERIE-CHINE : Des négociations autour d'un projet de montage de véhicules en Algérie



Le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb a affirmé que des négociations étaient en cours au sujet d'un projet algéro-chinois de montage de véhicules et camions appelant les marques chinoises à développer les activités de sous-traitance et l'industrie de la pièce de rechange en Algérie.  "Il y a des firmes chinoises qui désirent se lancer dans le montage de véhicules et camions en Algérie", a indiqué le ministre lors d'une conférence de presse animée conjointement avec le Président du Conseil pour la promotion de la coopération Sud-Sud de la République populaire de Chine, Lyu Xinhua en marge du forum économique algéro-chinois."Un partenaire chinois connu négocie actuellement avec 6 des entreprises algériennes un projet algéro-chinois de montage de véhicules qui sera lancé prochainement", a ajouté M. Bouchouareb qui a invité les Chinois à investir dans le développement des activités de sous-traitance et l'industrie de la pièce de rechange automobile. Les autorités algériennes sont prêtes à soutenir les investisseurs chinois pour la concrétisation de leurs projets, a fait savoir le ministre insistant sur le fait que les "relations économiques et les perspectives d'investissement qui se dessinent progressivement entre les deux pays ne devraient pas se limiter à la réalisation d'une usine de montage de véhicules", a-t-il dit. Il a rappelé, dans ce sens, les projets et opportunités d'investissement "très importants" dans plusieurs domaines où l'expérience chinoise est indispensable pour l'Algérie. M. Bouchouareb a appelé le partenaire chinois à participer à l'exploitation du gisement de fer de Gara Djebilet (Tindouf) qui "exige une expérience, une technologie de pointe et des ressources financières considérables, des éléments assurés par les entreprises chinoises". Revenant sur l'établissement d'un partenariat stratégique entre les deux pays, le ministre a souligné que la "nouvelle vision du +partenariat bilatérale+ et la volonté sincère contribueront à la réalisation de ces projets sur le terrain". D'une réserve de 2 milliards de tonnes de fer, le gisement de Gara Djebilet constitue le "pilier de notre économie future", dira Bouchouareb qui citera également les gisements de phosphate qui pourraient faire de l'Algérie et la Chine des pionniers dans la production d'engrais dans le bassin méditerranéen.      

Salim
Mardi 20 Octobre 2015 - 18:26
Lu 447 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+