REFLEXION

ALGER : Menace de grippe porcine dans les toilettes publiques



Les mesures d’hygiène sont ignorées dans la majorité des toilettes publiques de la wilaya d’Alger. Ces endroits sont devenus un vecteur potentiel du virus de la grippe porcine. Les gérants de ces lieux relèguent au second plan toute notion de respect des mesures de lutte contre la grippe A N1H1. Par ignorance ou négligence, ces « commerçants » font des économies au détriment de la santé de leurs clients. Au centre de la capitale ou au niveau des stations de transport public dans les communes périphériques, le constat est alarmant. Ni savon liquide ni serviettes en papier ou encore plus une désinfection parfaite des différents objets susceptibles de contaminer les usagers n’a été assurée. « C’est toujours la même insalubrité et le même laisser-aller » dénonce un citoyen, se demandant si les gérants des toilettes publiques sont conscients de la véritable menace que présente cette pandémie pour la santé publique. Cependant, ce qui est encore plus intriguant est la passivité des autorités concernées qui semblent avoir oublié de contrôler les WC, ne serait-ce qu’en cette période de crise. Les toilettes publiques, faut-il le relever, sont fréquentées quotidiennement par des centaines de milliers de citoyens, notamment des passagers. Ainsi, sans exagération, ces lieux font peser un grand risque pour la santé des citoyens.

Sadek
Dimanche 3 Janvier 2010 - 23:01
Lu 414 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+