REFLEXION

AIN TURCK (ORAN) : Démantèlement d’un réseau spécialisé dans le vol de bijoux et de véhicules

Les éléments de la brigade de la police judiciaire relevant de la Sûreté de daïra d’Ain Turck, ont réussi en fin de semaine écoulée à mettre fin aux agissements criminels de l’un des plus dangereux réseaux composé de quatre criminels, tous des repris de justice qui se font passer pour des agents de sécurité dans le but de cambrioler des bijouteries et s’accaparer des véhicules sous la menace d'armes prohibées selon des sources concordantes.



Parmi les malfaiteurs du réseau, le procureur de la République près le tribunal d’Ain Turck a placé 02 d’entre eux en détention préventive, après avoir été poursuivis pour une panoplie de délits à savoir : Constitution de bande de malfaiteurs, cambriolage et vol, agressions suivies de coups et blessures volontaires avec utilisation d'armes blanches, alors qu’un  mandat d’arrêt a été émis contre leurs deux complices qui sont en état de fuite. Les 04 malfaiteurs composant ce dangereux réseau ont cambriolé en plein jour, une bijouterie située au centre-ville, profitant de l'absence de caméras de surveillance, où ils ont battu son propriétaire et se sont accaparés d'une quantité de bijoux d’une valeur de 230 millions de centimes, et selon les déclarations de la victime à la police judiciaire, les malfaiteurs ont fui à bord d’un véhicule de type « Renault Campus », de couleur blanche, vers une destination inconnue selon la même source. Au reçu de l’information, une enquête approfondie a été immédiatement lancée par les mêmes services de sécurité allant même, jusqu’à collecter une bonne partie des bandes vidéos de caméras de surveillance suspendus aux magasins voisins,  ayant abouti à l'identification de l'un des auteurs et après trois jours, des informations crédibles ont atterri auprès des mêmes services de sécurité, invoquant la présence d’un individu suspect dans une boite de nuit, abusant de dépenses d’argent pour servir à boire à ses copains et copines, allant même jusqu’à débourser en une seule tournée, 100 millions de centimes, cet état de fait a poussé la police à se rendre immédiatement vers ce lieu de plaisir, conduisant à son arrestation, suite à un piège tendu. Ce  personnage fut ensuite conduit au siège de la Sûreté où il a été soumis à un interrogatoire et présenté face au bijoutier, qui l’avait bien identifié sans compter d’autres personnes qui ont été la proie de cette bande de criminels qui les ont dépouillés de leurs véhicules. Le mis en cause placé devant le fait accompli, n’a trouvé d’autres solutions que de dénoncer les autres complices qui se faisaient passer pour des agents de sécurité, une astuce qui leur permettait d’intimider leurs victimes et s’accaparer de leurs véhicules, dont une voiture de type « Hilux » volée dans la région d’El Kerma, et une autre de type « Symbol » à la plage des Andalouses précise la même source.

Touffik
Vendredi 28 Novembre 2014 - 16:37
Lu 215 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+