REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Une journée régionale sur la vulgarisation de la pêche et de l’aquaculture



AIN TEMOUCHENT : Une journée régionale  sur la vulgarisation  de la pêche et de l’aquaculture

Le siège de l’Institut  Moyen Agricole Spécialisé (ITMAS) d’Ain-Témouchent a abrité, hier, une journée régionale sur la vulgarisation de la pêche et de l’aquaculture. Cette journée qui est  parrainée sous patronage de Madame le wali, a été organisée par les services de la direction de la pêche, des services agricoles et des forets ont participé également à Cette journée de vulgarisation les  représentants des wilaya de Saida, de Sidi-Bel-Abbès, et ceux de Ain-Témouchent, ainsi que les services de l’agence de la banque agricole du développement rural (BADR) , des agences de soutien de l’Emploi (ANSEJ-CNAC-ANGEM), de la caisse nationale de mutualité agricole (CNMA) d’Ain-Témouchent  et l’école de formation technique de pêche et du centre de l’enseignement et de la formation professionnels (CFPA) de Béni-Saf,  des fellahs activant dans le secteur de l’aquaculture, ainsi que des représentants des associations professionnelles du secteur  de la pêche et de l’aquaculture et l’Association  des intérêts des utilisateurs d’eau et de protection de l’environnement de la wilaya d’Ain-Témouchent. Le secteur de l’aquaculture est lancé à travers  10 barrages et retenues collinaires implantées respectivement au niveau des communes d’Oued-Kihal, El-Malah (daira d’El-malah),Hassasnas (Daira de Hammam-Bou- Hadjar),Sidi ouriache et Oulhaça (daira d’Oulhaça),Aghlal ,Ain-Tolba,Ain-Kihal (daira d’Ain-Kihal) et Sidi-ben-Adda (daira d’Ain-Témouchent). Rappelons qu’un comité de wilaya chargé du  développement de la pêche et de l’aquaculture est  à pied d’oeuvre depuis sa création en 2008, et est composé des représentants des directions de wilaya de la pêche ,de l’agriculture, des forêts et des chambres de l’agriculture et de la pêche , qui a pour mission de sensibiliser les fellahs sur l’intérêt bénéfique de l’aquaculture ,l’investissement dans le domaine de la pêche au niveau des barrages et retenues collinaires, ainsi que la création des micro entreprises chargées  d’investir et d’accroitre le développement de la production halieutique et aquacole. Des expositions ont été présentées par partenaires des professionnels de la pêche et de l’aquaculture notamment en matière de formation , management, gestion, production, assurances et crédits pour la réalisation des investissement dans ce secteur et dans l’élevage de la pisciculture marqué notamment par les principaux ingrédients de l’aliment artificiel du poisson. Dans le cadre de la relance économique 2004/2009, selon les services concernés,51 projets sont financés par l’agence BADR , dont 36 chalutiers et 02 rénovés,03 thoniers,03 palangriers,15 sardiniers,02 élévateurs portiques,01 chambre froide,01 atelier de réparation,01 ferme aquacole avec un coût global de 4.459.430 millions de dinars .Les services de la direction de la santé et population accompagnent les différentes étapes du développement de l’aquaculture, notamment par le prélèvement des  échantillons des eaux par l’analyse de 420 échantillons d’eau de boisson,123 d’eau de mer,41 eaux usées et 134 denrées alimentaires en 2009, tandis que ceux de l’année 2010, ils ont été marqués par l’analyse de 219 échantillons d’eaux  de boissons, 84 d’eau de mer,52 d’eaux usées et 66 denrées alimentaires.  Cette journée a été clôturée par l’allocution des responsables concernés notamment par le directeur du secteur de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya ,qui a remercié tous les participants à cette manifestation économique et alimentaire, de toutes les wilayas, au nom de Madame le wali, tout en informant que l’importance que revêt cette journée notamment par l’investissement dans le domaine du poisson deau douce , tout en précisant que la production   des produits de mer et aquacole  est de 110 millions de tonnes  et  50 % de cette production  est à l’origine de l’aquaculture, avant de présider une cérémonie de remise des  attestations aux 15 fellahs aquacoles activant  au niveau de la wilaya d’Ain Témouchent.                    


B. Abdelgheffar
Mardi 14 Décembre 2010 - 10:04
Lu 833 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+