REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Une année phare pour l’aquaculture

L’année 2012 a été une année phare pour le secteur de l’aquaculture à Ain Témouchent avec, principalement, l’entrée en exploitation de la ferme aquacole «Aquasol» de Sbiat.



Cette ferme, première du genre au niveau national, est entrée en phase d’exploitation avec l’importation de 300 000 alevins de dorade, 300 000 autres de loup de mer et 50 000 maigres pour favoriser les premières reproductions. Réalisée pour un coût de 740,7 millions de dinars, la ferme «Aquasol» d’une capacité de production de 1 000 tonnes/an constitue un investissement soutenu par le Fonds national de développement de la pêche et de l’aquaculture (Fndpa). Située à Sbiat, dans la commune de M’said (40 km du chef-lieu de wilaya), cette ferme qui s’étend sur une superficie de 3,5 hectares, produira également quatre millions d’alevins/an au niveau de son écloserie et 1 000 tonnes/an de maigre, loup de mer et dorade pour l’engraissement. Elle doit générer 240 postes d’emplois, dont 60 directs et 180 indirects, a-t-on affirmé. Les travaux de concrétisation de ce projet, agréé en 2004, ont été lancés en avril 2006 par la société à responsabilité limitée (Sarl) «Aquasol». Ses responsables ont indiqué que la commercialisation des produits de la ferme s’effectuera dès mai 2013. «Elle pourra même se dérouler dès le mois de janvier pour désengorger les 72 bassins qui foisonnent de poissons», a-t-on encore ajouté. Dès à présent, ce projet a généré 30 postes d’emploi directs. Un projet d’extension de cette ferme aquacole est en cours de lancement, selon son gestionnaire. Cette extension consiste en la mise en place de cages flottantes pour développer davantage l’aquaculture dans cette région aux potentialités avérées. Après l’accord du ministère de la Pêche et des ressources halieutiques et de la direction locale du secteur à Ain Temouchent, les responsables de cette ferme ont lancé les procédures de concrétisation de cet important projet. Une deuxième ferme aquacole de la wilaya d’Ain Temouchent, «Aqua Tafna», attend son entrée en production. Une première tentative d’ensemencement de 1 000 alevins a échoué, a-t-on indiqué à la direction de la pêche et des ressources halieutiques.
Les travaux de sa réalisation ont débuté au mois d’août 2003 sur une superficie de 2,4 ha. Une fois mise en exploitation, cette ferme aquacole produira quelque 700 tonnes/an de produits de mer, notamment le loup de mer et la dorade, et générera 60 emplois directs et 200 indirects, a-t-on signalé.
 

D.H
Mercredi 16 Janvier 2013 - 00:00
Lu 201 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+