REFLEXION

AIN TEMOUCHENT :Un grand baron de la drogue neutralisé



Le chef de la Sûreté de wilaya d’Ain-Temouchent a , au  cours d’une conférence de presse animée  tard dans l’après –midi du 10 Octobre 2012, a déclaré que les services  de la Sûreté de wilaya d’ Ain-Temouchent ont ,  à la suite d’une  mission de surveillance  et  de  filature discrète du mouvement  d’un individu suspect, originaire de la localité de Mekmane Benamar ,dépendant administrativement de  la wilaya de Naama, et  résidant  à Ain-Temouchent , où  leur attention a  été attirée par son enrichissement colossal marqué par la possession de plusieurs villas, des véhicules automobiles 4 X 4  , ont entrepris des recherches et des investigations au niveau de la wilaya d’Ain-Temouchent et celles limitrophes, au cours desquelles , ils ont réussi à identifier , localiser et arrêter un grand trafiquant de documents administratifs  et trafiquant de drogue recherché, depuis plusieurs années par les services de sécurité et judiciaires nationaux. Il fait  partie d’une famille  composée  de 4 frères dont un (01) se trouve au Maroc, et les deux (02) autres demeurent  en fuite qui seront ses complices dans la circulation avec des faux documents d’état civil et administratifs. Il font l’objet de plusieurs mandats  d’arrêts pour  divers jugements pénaux prononcés à son encontre par des tribunaux et des cours de la région, depuis 2004 et 2005, pour plusieurs chefs d’inculpation  de grandes affaires de drogue et falsification de faux documents administratifs, avec des peines criminelles allant à plus de 20 ans d’emprisonnement ferme.  Selon toujours le chef de la Sûreté de wilaya, ce dernier jouit d’une notoriété de grande taille auprès de  certains responsables et notables de la wilaya  d’Ain-Temouchent  voire même au niveau de celle de Naama d’où il est originaire,  par ses activités dans  des actions caritatives au niveau des mosquées et au profit des familles nécessiteuses, et s’adonne parfois  dans des investissements agricoles, commerciaux voire touristiques, afin d’épargner tout soupçon sur ses activités dans le trafic de la drogue. Il s’agit du dénommé B.M, âgé de 49 ans, qui circulait sous de faux papiers d’identité de son beau-frère B.B, qui aurait porté deux inscriptions  d’état civil,  car, dès le déclenchement de l’affaire de faux et usage de faux  d’un passeport commis par son frère B.A,  recherché par la police internationale « Interpol »  et rapatrié du Maroc,  établi à la daïra d’Ain-Kihal, il y a  environ 2 mois. Le faux passeport portait  l’identité de son proche  décédé  avec lequel il a tenté d’aller au Maroc , alors qu’il  faisait l’objet de recherches par les services de sécurité pour son implication dans une affaire de drogue, et qu’il résidait à Mecheria (Wilaya de Naama) , et qu’il a un frère précité B.M , qui usurpait l’identité de son beau-frère dénommé  B.B. Au niveau de l’état civil de Mecheria,  il est enregistré deux personnes portant les mêmes noms et prénoms  B.B avec une différence d’âge, où, après d’autres recherches, ils ont déterminé que le vrai B.B qu’usurpe le baron  B.M, âgé de 49 ans, est bel et bien celui de son beau-frère B.B. Il  a ordonné ses fils de l’appeler au nom leur oncle maternel, c’est –à-dire « Khali  », et  leur  propre mère au nom de leur tante afin de détourner l’attention des services de sécurité sur ses activités nocives et douloureuses. Cependant, les policiers  enquêteurs poussent leurs investigations en profondeur  pour arriver à déterminer les liens entre ce baron de drogue et faussaire de documents administratifs, et son beau-frère B.B d’une part  et que les enfants sont ses propres fils d’autre part. Cependant, les policiers  enquêteurs poussent leurs investigations de profondeur  pour arriver à déterminer les liens entre ce baron de drogue et faussaire de documents administratifs, et son beau-frère B.B, et que les enfants sont ses propres fils  , et que le baron de drogue et faussaire «B.M. Le chef de la sureté de wilaya déclare également  que l’affaire de 40 quintaux de kif traité , découverte et saisie dernièrement  à Mekmen Ben Amar  dans la wilaya de Naama , frontalière avec le Maroc, et dans laquelle son beau-frère a été impliqué , a éclairci plus ou moins la piste pour le faire tomber dans le filet . Du fait que  B.M a quitté son domicile d’Ain-Temouchent vers 2 heures du matin sans  se rendre compte qu’il est filé par les policiers. Et avec des renseignements recueillis lors  des  missions de surveillance et filature,  le baron de drogue et faussaire B.M dit « El Moslih »  a été identifié, localisé et arrêté. Selon toujours notre interlocuteur, ses deux frères qui sont en fuite, font l’objet de recherches intensives par les services de sécurité. L’enquête suit son cours pour identifier d’éventuels complices dans cette affaire.
                   

B.Abdelgheffar
Vendredi 12 Octobre 2012 - 23:00
Lu 200 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+