REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Sit-in des jeunes recrutés par l’ANEM et la DAS

Un nombre important de jeunes recrutés dans le cadre des dispositifs de l’emploi jeunes par l'Agence Nationale de l’Emploi (ANEM), et par la Direction de l'action sociale (DAS) se sont rassemblés, dans la matinée d'avant hier, devant le siège de la wilaya d'Ain-Temouchent, en présence des représentants de la commission nationale chargée de l'insertion des jeunes affiliés au syndicat national autonome des personnels des administrations publiques (SNAPAP), pour appuyer l'application de leur plate-forme revendicative.



AIN TEMOUCHENT : Sit-in des jeunes recrutés  par l’ANEM et la DAS
Ces derniers ont  revendiqué la reconduction des jeunes universitaires chômeurs dans leurs postes d'emploi par une titularisation, avec la prise en considération, pour leur retraire, les années durant lesquelles ils ont travaillé dans les administrations et leurs expériences à l’instar de leurs anciens collègues dans les différentes institutions et établissements administratifs publics. Selon le communiqué remis à la presse  dont nous avons reçu une copie, ce rassemblement s'ajoute à ceux organisés les 05 et les 06 mai 2013 à Alger, au cours desquels, cette frange a demandé aux pouvoirs publics d'instaurer un dialogue constructif pour dénouer cette situation  notamment par la garantie   d’emplois stables et durables pour ces jeunes universitaires chômeurs, néanmoins en vain. Le communiqué fait état également qu'une fois le contrat de recrutement temporaire  prend fin, ils se retrouvent dans le chômage, et  demandent qu’ils soient réintégrés dans la fonction publique d'une manière durable, et ils disent qu'ils ont droit en tant que citoyens de solliciter et bénéficier d'un emploi administratif.  Ils ont insisté sur une la réunion des conditions nécessaires tendant à résorber le phénomène du chômage notamment parmi les jeunes pourvus des diplômes d'établissement d'enseignement supérieur et universitaire, et préfèrent des postes durables dans les administrations  ou autres relevant du secteur public, ainsi qu'une allocation pécuniaire  aux chômeurs universitaires. Les contestataires ont constitué une délégation devant les représenter auprès d'un représentant de Mme le wali pour lui présenter leurs doléances.                                                    

B.Abdelgheffar
Mercredi 22 Mai 2013 - 08:52
Lu 1134 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+