REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Saisie de près de 12 quintaux de cuivre en 2013



Les représentants de la presse activant à travers la wilaya d’Ain-Temouchent  ont été informés du bilan des activités des services intra-muros et extramuros de la Sûreté de wilaya d’Ain-Temouchent, lors d’une rencontre organisée avec le chef de la Sûreté de wilaya, durant la journée du 26 janvier 2014, au siège de cette structure sécuritaire de la wilaya,  où il a été fait état de la saisie d’une quantité de près de 12 quintaux de cuivre destinée à la contrebande vers le Maroc. Notre interlocuteur a déclaré que cette quantité découverte, fait suite à une surveillance discrète  du mouvement de voleurs de câbles téléphoniques et électriques, qui s’est soldée, au cours de l’accomplissement d’un barrage dressé sur la route à l’entrée de la ville d’Ain-Temouchent, par l’interpellation et l’arrestation du conducteur d’un véhicule automobile de location, dénommé K.M, âgé de 22 ans, et qui est originaire de la ville d’Oran. Le commissaire divisionnaire de police  nous a rappelé qu’une affaire du genre a été traitée dernièrement durant le mois de décembre 2013,par les services de police d’El Amria qui ont interpellé et arrêté en flagrant délit les auteurs du vol de câbles téléphoniques d’une niche d’ACTEL de la société « Algérie Télécom ». Soulignons que les contrebandiers du trafic de cuivre qui nuisent sévèrement à  l’économie nationale, la santé publique, les administrations et les établissements scolaires et tous les secteurs , par notamment la rupture du courant électrique et l’énergie gazière alimentant qui revient très cher à l’Etat  et à la population, se répartissent en 02 bandes, la première commet des vols de câbles pour les  revendre à la 2ème bande de malfaiteurs pour les écouler au Maroc avec la complicité des contrebandiers Algériens et Marocains. Car, le cuivre est très demandé au Maroc où les artisans de la dinanderie tirent grand profit pour les commercialiser au Maroc, au Maghreb et voire même en Europe. Il nous a été signalé que les trafiquants de cuivre volé en Algérie  échangent  le produit du cuivre contre la drogue, l’alcool, les tabacs à fumer et à chiquer  en provenance du Maroc avec pour objectif d’atteindre l’économie nationale et la santé mentale et physique des citoyens en particulier des jeunes  fréquentant les établissements scolaires et universitaires.   
              

B. Abdelgheffar
Lundi 27 Janvier 2014 - 17:25
Lu 91 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+