REFLEXION

AIN TEMOUCHENT :Rencontre régionale sur l’économie de l’eau

Sous l’égide du Ministère de l’agriculture et du développement rural, le siège de l’Institut de Technologie Moyen Agricole Spécialisé (ITMAS) a abrité, durant la journée du 23 septembre 2012, une rencontre régionale ayant regroupé les représentants des directions des services agricoles (DSA) des quatorze (14) wilayas de l’Ouest du pays



Présidée conjointement par Messieurs Kerkouli Omar et  Kious Larbi, respectivement consultant superviseur général  et Ingénieur d’Etat Agronome, chargés du programme d’irrigation des céréales et de l’économie de l’eau  auprès de la Direction du  Développement Agricole en Zones Arides et Semi-Arides (D.D.A.Z.A.S.A) du Ministère de l’Agriculture et  du Développement  Rural. Au cours de cette réunion régionale, il a été présenté  des rapports évaluatifs sur l’économie de l’eau  au niveau des wilayas de l’Ouest. En marge de cette rencontre, le journal s’est rapproché auprès de ces deux (02) représentants du Ministère de  l’Agriculture et du Développement Rural , lesquels ont précisé que cette rencontre rentre dans le cadre de l’évaluation du programme de l’économie de l’eau , et qui va permettre de l’extension de la superficie irriguée et équipement de la sole irriguée, la concentration de l’atelier sur la sécurisation de la production céréalière par l’irrigation tendant à faire sortir la céréaliculture de sa dépendance vis-à-vis  des conditions climatiques . « Il faut que chaque fellah exploitant une superficie céréalière publique ou privée, et qui dispose d’une ressource en eau existant au sein ou à proximité de sa superficie agricole, doit l’exploiter impérativement en cas de nécessité agro météorologique  », déclarent-ils. Répondant à des questions posées par le journal, ces experts du ministère de l’agriculture et du développement rural nous ont répondu que le programme d’irrigation a été mis en œuvre  au cours des années 2008 et 2009, ’une superficie de 100.000 hectares  durant l’année 2011.Cependant, l’objectif doit atteindre une superficie de 600.000 hectares irriguées en 2014 avec des appoints d’irrigation. A une autre question, ces derniers ont  informé que le système d’irrigation a donné de bons résultats sur le terrain, soit au nord  du pays ou au Sud du Pays,  et que la production a atteint 50 à 70 quintaux par hectare avec , bien entendu, le respect de l’itinéraire technique  en précisant que l’Etat soutient l’agriculteur dans tous les domaines , et l’irrigation en particulier .Cette rencontre sera clôturée par des recommandations pour être transmises aux services du Ministère de Tutelle.  Rappelons que trois  rencontres régionales se sont organisées au centre  et à l’est du pays, regroupant les wilayas de ces régions. Signalons pour assurer une bonne réussite de ce programme qui est très bénéfique pour le Pays, tendant à assurer une sécurisation céréalière et une sécurité alimentaire, il faut que tout le monde s’y implique, l’OAIC ,l’Hydraulique, les collectivités locales, les banques, les  forêts, le mouvement associatif ,les experts agricoles et hydrologiques  ainsi que les fellahs, car , l’agriculture , d’ailleurs , tout le monde le sait, est une richesse productive et irremplaçable.

B.Abdelgheffar
Lundi 24 Septembre 2012 - 23:00
Lu 291 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+