REFLEXION

AIN TEMOUCHENT :Portes ouvertes sur le dispositif « Contrat de travail aidé »

La salle des expositions de l'Office des établissements des jeunes (ODEJ) implanté au centre du chef-lieu de la wilaya d'Ain-Temouchent a abrité, durant la journée du 09 mai 2013, des portes ouvertes sur le dispositif du contrat de travail aidé.



Ont participé à cette manifestation les organismes de l'Agence Nationale de la main d'œuvre, la Caisse Nationale  de Sécurité Sociale, la chambre de l'industrie et du commerce, les représentants des entreprises publiques et privées. Les visiteurs, en particulier des jeunes étudiants des établissements de l'enseignement secondaire, universitaire et professionnel, se sont enquis de la procédure du dispositif de travail aidé ainsi que le dispositif d'aide à l'insertion professionnelle (DAIP), notamment le placement dans le cadre des contrats de travail aidé qui nécessite la copie de la convention portant mise en œuvre du CTA, la copie du contrat de travail aidé, les copies du SECU et du PV d'installation, la demande d'avantage (imprimé disponible au niveau de la CNAS), les taux applicables du contrat de travail d'au moins une année, le contrat de travail d'au moins 06 mois pour les employeurs activant dans les secteurs du BTPH, agriculture, culture, services, tourisme et artisanat, le dépôt des déclarations de cotisation. De même, la contribution de l'Etat au salaire de poste avec 12.000 dinars pour les jeunes nantis de diplôme universitaire,10.000 DA pour les techniciens supérieurs, et 8000 DA pour les jeunes sortants des établissements de l'enseignement secondaire ou professionnel, tandis que ceux qui ne sont pourvus d'aucun niveau d'instruction peuvent bénéficier d'un CTA et d’une aide de 6000 DA. Les employeurs ont été informés de la réduction du taux de cotisation au niveau de la CNAS de 15% au lieu de 25% en cas de recrutement d'un demandeur d'emploi avec expérience, de 5% pour le primo-demandeur d'emploi et de 2,5% pour  tout recrutement dans les hauts plateaux et le sud. L'Etat participe également à 60% des couts de formation aux établissements chargés de la mise à niveau en vue de répondre aux exigences du marché d'emploi local. Rappelons dans ce cadre que l'ANEM d'Ain-Temouchent finance 06 postes de formation initiée par la chambre de l'industrie et du commerce de la wilaya d'Ain-Temouchent,  et que durant le 1er trimestre 2013 deux cents (200)  jeunes ont bénéficié de postes de travail dans le cadre du DAIP financé par l'ANEM de la wilaya d'Ain-Temouchent.

B. Abdelgheffar
Dimanche 12 Mai 2013 - 10:40
Lu 351 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+