REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Plus de 9000 chômeurs placés par l'ANEM

La maison des jeunes du premier novembre d
d’Ain Témouchent a abrité , ce jeudi, une journée de sensibilisation sur les dispositifs étatiques d'emploi à savoir le contrat du travail aidé ( CTA ) et le contrat de formation pour l'emploi ( CFE ), une initiative initiée par l'agence de l'emploi ( ANEM ) de la wilaya en présence des représentants de l'ANEM, la CNAC, des entrepreneurs, artisans et demandeurs d'emplois.



Selon la chargée de la communication au sein de l'ANEM en l’occurrence madame SERIR, l'ANEM a concocté cette journée pour rapprocher davantage les employeurs et les demandeurs d'emploi pour leur expliquer les dispositifs CTA et CFE. Des dépliants ont été distribués aux jeunes et les agents de l’ANEM ont fourni des explications et répondu aux questions des jeunes venus en grand nombre s’enquérir sur les opportunités de l'emploi. Deux conférences ont été animées respectivement par le directeur de wilaya de l’ANEM M. Taourirt Mohamed et l'inspectrice de l'inspection du travail. Le premier intervenant a fait savoir que cette journée a deux objectifs : élargir l'information sur le CET et CFE et aussi d'établir la relation entre employeurs et demandeurs d'emplois et définir ces dispositifs et expliquer les mécanismes d'employabilité et faire connaitre les avantages des uns et des autres. Concernant les statistiques , au 31 août le nombre de demandes a atteint 9000 dont 310 parmi 2998 demandeurs du CTA ont été placés et 610 autres dans le cadre du dispositif d'aide à l'insertion professionnelle ( DAIP ) dans le cadre des avantages octroyés par l’Etat, cette dernière contribue à hauteur de 12.000 dinars pour les employés titulaires d'un diplôme de l'enseignement universitaire, 10.000 dinars pour les techniciens supérieurs, 8000 dinars pour les jeunes sortant du cycle de l'enseignement secondaire et centre de formation professionnels pendant une durée de trois ans et enfin 6000 pour les jeunes sans diplômes pour une année. En contrepartie, les employeurs bénéficieront d'une cotisation des charges patronales de 5%, quant à l'inspectrice du travail elle s'est étalée sur la relation de travail et le rôle de l'inspecteur du travail.

H. Bouna
Vendredi 23 Septembre 2016 - 16:45
Lu 169 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 29-09-2016.pdf
3.76 Mo - 28/09/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+