REFLEXION

AIN-TEMOUCHENT : Nouveaux projets de 3,5 milliards de dinars pour financer les projets d’A.E.P



AIN-TEMOUCHENT : Nouveaux projets de 3,5 milliards de dinars pour financer les projets d’A.E.P
Le secteur de l’hydraulique de la wilaya d’Ain-Témouchent a bénéficié dans le cadre de l’exécution des projets de trois (03) transferts d’Alimentation en eau potable (AEP) déjà lancés en juin 2009 , une enveloppe de 3,5 milliards de dinars, et ce à partir du cratère de Dzioua implanté dans la commune d’Ain-Tolba (daira d’Ain-kihal) Ces projets sont marqués en premier par la réalisation d’un tronçon de 25 kilomètres d’AEP, d’un couloir au niveau du littoral de la wilaya, opérationnel durant ce mois de ramadhan 2010. Celui-ci a permis nettement l’amélioration de la plage horaire et la dotation journalière de la population de 15.000 habitants résidant au niveau des communes de Ouled-Kihal et Terga (daira d’El-Malah).La plage horaire qui était de 4 à 5 heures toute la période de 10 jours durant l’année 2008, est passée à H 24 en 2010.Ce qui a satisfait sur le plan alimentation d’Eau potable, les estivants des plages de Terga –Ouled-Kihal (daira d’El-Malah) et Ouled-Boudjemâa (daira d’El-Amria) ainsi que les responsables et travailleurs des différents chantiers du mégaprojet industriel MED-GAZ. Les projets trois (03) hydrauliques ont permis la dotation quotidienne de 132litres par habitant cette année 2010, contre 80 litres par habitant durant l’année 2008.La mise en service de la station de dessalement de Chatt-El-Hillal (commune de Sidi-Ben-Adda –daira d’Ain-Témouchent) s’est soldée également par l’amélioration en matière d’AEP de 80% de la population de la wilaya qui est estimée, selon nos sources , à 379.000 habitants. Les localités alimentées en ce liquide vital Ain-Temouchent, Béni-Saf, Hamma-Bou-Hadjar, El-Malah,Hassi-El-Ghella,El-Amria, Chaabet-El-Leham,Sidi-ben-Adda,Ouled-Kihal, et Terga (daira d’El-Malha). A cela s’ajoute la réalisation des projets de réhabilitation et de rénovation des réseaux AEP et d’adduction en eau potable qui ont coûté un montant de 03 milliards de dinars , échelonnés en 03 années, et qui ont permis la résorption d’un taux de 20% de fuites d’eau. Il y a lieu de souligner , dans ce cadre ,le lancement en juin 2010, de la réalisation d’un projet d’un couloir Ain-El-Arba-Tamazourah (daira d’Ain-El-Arba) à partir de Hassi-El-Ghella (daira d’El-Amria), avec une enveloppe de 850 millions de dinars, qui , une fois réceptionné en fin de l’année 201, va nettement approvisionner en eau potable les localités de la plaine de M’lata notamment Ain-El-Arba,Sidi-Boumédiène,Oued-Sebbah, et Tamazoura (daira d’Ain-El-Arba), et participera au développement de la zone d’activités économiques prévue dans la commune de Tamazoura.

B.Abdelgheffar
Samedi 4 Septembre 2010 - 12:17
Lu 1045 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+