REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Les malades cancéreux extériorisent leur souffrance



Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le cancer, le 4 février de chaque année, l'association ‘’ El Fedj’’ d'aide aux personnes atteintes du cancer de la wilaya d’Ain Témouchent, a organisé une journée de sensibilisation sur les bienfaits du dépistage précoce et la prévention et cela au niveau du siège de la maison de l'association à Ain Témouchent. Ce fut une occasion et une opportunité pour les personnes atteintes du cancer de faire valoir et d'exposer tous les problèmes rencontrés quotidiennement. La première à avoir pris la parole a été une dame quadragénaire atteinte du cancer du colon, depuis onze ans, elle dira « Je porte la poche de stomie que je mendie pour l'avoir, elle coûte 500 dinars et je dépense au moins 1000 dinars par jour. Le seul organisme office des prothèses ONAPH ne nous a pas réservés le quota alors que font les patients démunis ? Certains utilisent des pochettes en plastique et il y a un manque de médecins stomothérapeutes pour apprendre aux malades l'utilisation saine de la poche. Nous demandons la construction de toilettes publiques dans la ville et le respect devant les divers guichets des organismes publics ». Prenant le relai, une jeune fille âgée de 21 ans atteinte du cancer de la gorge ajouta « Les analyses médicales sont répétitives dont une grande partie se fait dans des laboratoires privés à des prix très chers et non remboursables en totalité, que les pouvoirs publics nous aident. » Quant au docteur Khodja Abdeslam, président du conseil médical de l’établissement hospitalier docteur Benzerdjeb, il dira « Selon l’OMS, le nombre de personnes cancéreuses dans le monde a atteint 14 millions dont 8.800.000 sont décédés en 2012, il augmentera de 70% dans les 20 prochaines années si le régime alimentaire ne changera pas. En tête arrive le cancer du poumon chez l'homme et du sein chez la femme. On peut réduire ce nombre si la nourriture est naturelle, la pratique de l'exercice physique et la consommation des fruits et légumes et éviter le tabagisme et l'alcool » Ce dernier a révélé que 5 à 6 personnes par jour sont opérées de l'infarctus du myocarde dans son établissement. Il a conseillé aux présents de communiquer, de suivre les conseils et de pratiquer le dépistage précoce. A la fin de la rencontre, la présidente de l'association El Fedj madame Berrichi A, a réédité son appel aux responsables de la santé afin d’ouvrir un service de radiothérapie à  Ain Témouchent vu que les patients subissent leurs séances dans des établissements dans les autres wilayas du pays et par conséquent souffrent pour arracher un rendez-vous dans les plus brefs délais.  

H. Bouna
Samedi 6 Février 2016 - 18:16
Lu 188 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+