REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Les créances de l’ADE dépassent les 29 milliards de centimes

Selon les informations recueillies, les créances de la société « Algérienne Des Eaux » de la wilaya d’Ain-Temouchent arrêtées au 31 décembre 2013, ont atteint un montant de 296.210.685,47 dinars.



Ces créances ont touché globalement les créances en eau, prestations et travaux liés à l’alimentation en eau potable  répartis  en 165.872.359,58 dinars  touchant 45.538 abonnés de la  catégorie 1, la catégorie 2 dont les artisans et services du secteur tertiaire  avec 81.523.689,16 dinars liés à un nombre  1143 abonnés, la catégorie liée au abonnés du secteur du commerce avec 9.340.840,63 dinars aux 366 abonnés, les administrations avec 74.171.163,84 dinars concernant 1577 abonnés, les ventes en gros concernant plus particulièrement les APC avec  28.819.810,19 dinars liés à 37 abonnés, la vente par citerne aux secteurs publics avec 25.680,00 dinars alors que le total  des prestations est de 10.628.305,91 dinars. Devant cette situation,  747 abonnés ont fait l’objet de mise en demeure par le biais d’un huissier de justice pour qu’ils régularisent leurs dus  envers l’ADE, et que 579 se sont acquittés définitivement de leurs obligations pécuniaires. Rappelons que selon les informations recueillies localement, les services de l’ADE facilitent la  procédure de payement avec le respect de l’abonné sous forme d’un échéancier avec le respect de son engagement, faute de quoi, il sera poursuivi en justice par le service du contentieux de la société. Soulignons également que les agglomérations urbaines que rurales sont alimentées en eau d’un taux de 88%, d’une consommation continue  de 24 heures sur 24 heures (H24), et qu’un nombre très minime des consommateurs reçoivent l’eau  une (01) fois sur 02 jours. Il faut signaler que l’alimentation en eau potable s’est nettement améliorée à travers la wilaya d’Ain-Temouchent, et ce grâce aux efforts consentis par les autorités locales de la wilaya, les responsables du secteur de l’hydraulique et des ressources en eau, ainsi que ceux de la société « Algérienne des Eaux ».        

B. Abdelgheffar
Mardi 25 Mars 2014 - 18:36
Lu 114 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+