REFLEXION

AIN TEMOUCHENT :Le ministre de la pêche inspecte son secteur

Dans le cadre d’une visite d’inspection et de travail, Monsieur Sid-Ahmed Ferroukhi, ministre de la pêche et des ressources halieutiques, est arrivé dans la matinée du mardi 2 octobre 2012 à 6 heures du matin , à Béni-Saf , où ,après avoir été accueilli par les autorités locales de la wilaya à leur tête Madame le wali, il s’est informé de la quantité des produits de la mer , au niveau de la wilaya d’Ain-Temouchent, qui ont été évaluées à 6.399 tonnes de poissons



AIN TEMOUCHENT :Le ministre de la  pêche inspecte son secteur
Le ministre a inspecté la halle à marée du port, ensuite  les conditions de protection et la commercialisation du poisson, ainsi qu’une unité de production de glaces  qui assure une production journalière de  18 tonnes de glaces. Au niveau de l’ECOREP, un professionnel de la mer a demandé à Monsieur le Ministre  la construction d’un atelier de  l’entretien et la maintenance des embarcations. Monsieur le ministre s’est déplacé ensuite  à l’école de pêche de Beni Saf, où il lui a été  présenté le  bilan de formation durant l’année professionnelle  2011/2012 , soldée par la formation de 361 stagiaires  qui ont d’ores et déjà obtenu leurs diplômes. Cependant, 212 subissent  leur formation. M. Sid Ahmed Ferroukhi a instruit les responsables de l’école pour qu’ils instaurent un programme  de  mise à niveau au profit des professionnels de la mer par la création de classes spéciales. L’aquarium de Béni-Saf qui a fait également l’objet d’une visite  de Monsieur le ministre , va connaitre une opération de réhabilitation  et la réalisation d’ une annexe de recherche dans le domaine halieutique, avec une enveloppe de 110 millions de dinars . Monsieur Sid Ahmed Ferroukhi , a clôturé sa visite par l’inspection  de la ferme aquacole de Sbiâat, implantée dans  la commune de M’said , relevant administrativement de la daïra d’El-Amria, qui a entamé  l’exploitation à partir du mois  de l’année en cours 2012, avec l’importation d’une quantité de  650.000 alevins répartis en 300.000 daurades, 300.000 loups de mer et 50.000 maigres qui y  sont injectées pour assurer les premières actions de la reproduction. Cette unité réalisée avec un soutien financier du Fonds National de Développement de la Pêche  et  de l’Aquaculture, va commercialiser ses produits au cours du 1er trimestre de l’année prochaine 2013, selon ses gérants.

B.Abdelgheffar
Mardi 2 Octobre 2012 - 23:00
Lu 287 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+