REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : La zone industrielle de Tamazoura, nouveau pôle de la wilaya



A l'occasion des travaux de la première session plénière ordinaire de l’APW d’Ain Témouchent et en présences des élus directeurs de l’exécutif de la wilaya et organes de presse, le wali M. Hamou Ahmed Touhami est intervenu pour présenter le bilan des divers secteurs socio-économiques de la wilaya. Le wali débuta son intervention en mettant en exergue les grands efforts consentis pour tous les responsables et les a incité à continuer dans cet élan afin que la wilaya connaisse un développement positif et exemplaire avec comme but primordial l’amélioration du cadre de vie des citoyens malgré la rationalisation des dépenses à l'issue de la crise financière due à la chute du prix du pétrole. Concernant les ressources en eau, la population est alimenté h24 avec 232l/j, une ration qui reste parmi les meilleurs au monde, véritable richesse divine dans le domaine de la santé. Le chef de l’exécutif dira que plusieurs infrastructures sanitaires et médicales viendront renforcer le secteur par la prochaine inauguration d'un hôpital de 60 lits au chef-lieu de la daïra d'El Amria lequel sera doté de tous les équipements nécessaires comme le scanner et une autre polyclinique à Hassi El Ghella dans la même daïra avec comme nouveauté un service d'oncologie. La couverture sanitaire est exemplaire avec 326 docteurs spécialistes et 36 spécialités ce qui provoque un flux de malades venant de wilayas limitrophes qu'ils soient les bienvenus. Le wali enchaîna sur un deuxième secteur celui des routes, il dira que le réseau routier de la wilaya reste l'un des meilleurs du pays, que de nouveaux projets routiers et ferroviaires seront concrétisés notamment celui reliant Beni Saf à l’autoroute est-ouest sur une distance de plus de 64 kilomètres et une autre ligne ferroviaire de Beni Saf qui passera par Ain Témouchent-Chabat-El Malah-Hammam Bouhjar-Sidi Bel Abbès où l’étude de cette dernière est terminée. Concernant la cimenterie de Beni Saf, le nouveau directeur est intervenu pour dire que le filtre à manche qui mettra fin à la poussière, son projet est attribué pour un coût de 40 milliards de centimes et que la durée de son installation durera neuf mois, information qui a réjoui le wali et les présents afin de mettre fin à l'atteinte de l'environnement et les maladies des citoyens. Le wali ajouta qu'avec l’extension du port de Beni Saf et la cimenterie, sa production augmentera pour aboutir à trois millions de tonnes par an par conséquent elle peut couvrir le marché local et exporter le produit vers l’étranger. Dans le domaine du logement, la wilaya a fait un grand pas dira le wali par la réalisation de plusieurs projets d'habitat tous types confondus dont 5490 dans le cadre de la résorption de l'habitat précaire et a instruit les chefs de daïra qu'à chaque opération de relogement tout bidonville soit automatiquement démoli et qu'à la fin 2017 la wilaya verra l’éradication totale de tous les logements précaires. Concernant le domaine de l'investissement, le wali dira que la zone industrielle de Tamazoura dans la daïra d’Ain Larbaa est l'avenir de la wilaya grâce aux différents créneaux en voix d’être concrétisés dont l'industrie automobile -la mécanique-le papier-les équipements médicaux et pharmaceutiques que le gouvernement a donné son accord pour la viabilisation de toutes les zones industrielles nouvellement créées dont celle de Tamazoura un grand apport pour la wilaya dans la création de divers postes d'emploi.                      

H. Bouna
Samedi 2 Avril 2016 - 19:32
Lu 305 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+