REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : La wilaya consomme 38 millions m3 d'eau par an

Selon le directeur de l'entreprise algérienne des eaux de l'unité de la wilaya d’Ain Témouchent M. SAHRAOUI Abdenour, l'ADE est présente dans les 27 communes de la wilaya et ne reste que celle de Hassana, où durant 2015 l'entreprise a intégré à sa gestion 7 communes et le nombre d'abonnés qui était en 2014 de 83. 124 est passé à 91. 971 en 2015.



Selon le même interlocuteur, l'eau coule aux robinets approximativement h24, la production de l'eau a atteint 38 millions de mètre cubes par an, la moyenne de consommation quotidienne par ménage est de 225 litres/jour grâce à la source de l'unité de dessalement de Chatt El Hillal qui produit 200 mille mètres cubes/jour. L'eau consommée grâce à sa bonne qualité ne présente aucune pathologie, en 2015 les services de l'ADE ont effectué 66. 500 analyses bactériologiques et physicochimiques soit 182 analyses/jour avec un besoin pressent de renforcement des laboratoires de l'unité en matériel, outillages et équipements modernes. Les agents de l'unité interviennent sur le terrain à tous les appels téléphoniques dont 500 grâce au numéro vert 1593. L'orateur dira qu'en matière de gestion, le rendement global du réseau dépasse le taux de 50% alors que la moyenne nationale est de 48%, le rendement commercial est de 61% ce qui propulse l'unité de la wilaya d'occuper la première place à l’échelle nationale en matière de gestion de l'eau. Quant aux dettes qui s’élevaient en 2014 à 25,5 milliards de centimes, une baisse sensible a été enregistrée en 2015 où ils sont de 23,5 milliards de centimes. Le projet de 21 mille mètres cubes de la conduite d'eau système gravitaire est en voie d’achèvement pour alimenter les populations des communes d’El Maleh, Ain Témouchent et Chabat à partir du réservoir de Dzioua. Concernant la réhabilitation du réseau AEP de la ville d’Ain Témouchent, son étude est terminée. Concernant l'impact social, l'orateur dira que l'entreprise a signé des contrats avec 30 micros-entreprises de jeunes qui ont offert des dizaines d'emplois pour réaliser des opérations de pose de compteurs, réparation des fuites d'eau et branchements. L’ADE emploie actuellement 709 travailleurs, toutes catégories confondues, dont 111 cas des deux dispositifs sociaux (CTA et DAIP). Enfin et dans le but de la préservation d'un environnement sain, les travailleurs du secteur ont mis sous terre plus de 500 plants d'arbres au niveau des stations de pompage.

H. Bouna
Samedi 26 Mars 2016 - 15:13
Lu 108 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+