REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : La pelouse du stade de Beni-Saf incendiée



Hier après-midi la pelouse du stade Berrached Ali de Beni-Saf a été incendiée endommageant des parties du gazon artificiel de dernière génération inauguré pour un coût de plus de six milliards de centimes en même temps que celui de Hammam Bouhjar à l'occasion de la tenue de la coupe d’Afrique des U20 organisée du 16 au 30 mars 2013. La consternation a été totale pour les sportifs de la ville, tous sont unanimes à condamner cet acte ignoble si cela serait le fait d'une main humaine, sinon comment incriminer la canicule au moment où aucun autre endroit n'a pris feu. Mohammed incombe la cause à la négligence des autorités locales de leur bien communal, la fierté de la ville, qui est livré à lui même, devenant une véritable écurie et lieu de délinquance et cela depuis son ouverture sans entretien ni gardiennage efficace, ni rien. Quant à Boucif, il dira qu’au moment où les autres terrains de la wilaya sont très bien entretenus et suivis efficacement, le nôtre a toujours été abandonné, je souhaite l'intervention de monsieur le wali afin de déterminer les responsabilités et sanctionner les responsables de carences dans la préservation des biens de l’état.                   

H. Bouna
Samedi 6 Août 2016 - 17:22
Lu 155 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+