REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : La journée mondiale de l'eau sous le thème ‘’ L'eau et le travail’’



La célébration de la journée mondiale de l'eau du 22 mars sera célébrée cette année sous le thème ‘’ L'eau et le travail’’. Cette thématique a été arrêtée par le département ONU-EAU. Cette année, l'ONG ( défense des intérêts des utilisateurs d'eau et protection de l'environnement ) d’Ain Témouchent en étroite collaboration avec la direction des ressources en eau, entendent développer des sujets-débats autour de cette thématique et faire profiter les collégiens et les stagiaires de la formation et l'enseignement professionnels de plusieurs visites pédagogiques devant les conduire à se mettre en relation avec le milieu professionnel de plusieurs infrastructures hydrauliques. La première à visiter a été la station de dessalement d'eau de mer de Chatt El Hillal ( 22 km au nord-ouest d’Ain Témouchent), le projet de la station de dessalement d'eau de mer de Beni Saf fait partie d'un long programme de construction d'usines de dessalement entrepris par le gouvernement Algérien pour fournir au pays une ressource stable en eau et permettre à la nappe phréatique de se renouveler. Ainsi, 40 meilleurs élèves du lycée de Chabat El Lehm (6 km au nord-est d’Ain Témouchent) sont concernés par cette excursion. A titre de rappel, c'est le 26 mai 2004 que l'espagnol GEIDA a remporté l'appel d'offre international numéro 05 / AEC / 2003 relatif à la conception, la construction, le financement, la possession et l'exploitation de l'usine de dessalement de Chatt El Hillal d'une capacité de production d'eau de 200 mille mètres cubes par jour. Le propriétaire du projet Beni Saf Water Company SPA, société par actions de droit algérien, est chargé de la réalisation de l'exploitation et de la maintenance de la station c'est ce que l'on a retenu comme information essentielle lors de la mise en exploitation de cette exploitation en mars 2010. Le procédé appliqué est l'osmose inverse, ainsi après avoir suivi un cours sur les techniques utilisées, les élèves se sont divisés en deux groupes. Quant au responsable de la station, il dira que le dessalement est devenu une solution tout à fait abordable pour faire face au manque d'eau douce en particulier dans les zones arides et semi-arides comme en Algérie. Il est à noter que la conduite d'amener un ovoïde fait rentrer environ 450 mille mètres cubes d'eau de mer pour pouvoir produire 200 mille par jour, la station est composée de 10 modules de 20 mille mètres cubes chacun. A la fin, un questionnaire a été remis aux élèves et les six bonnes réponses seront primées.      

H. Bouna
Samedi 19 Mars 2016 - 16:22
Lu 157 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+