REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : L'énergie et la formation professionnelle au menu du conseil de wilaya

Présidé par le wali M. Hamou Ahmed Touhami en présence des directeurs de l’exécutif et chefs de daïra, le conseil de wilaya s'est réuni avec deux secteurs à l'ordre du jour, à savoir la situation énergétique de la wilaya et le secteur de la formation professionnelle.



La première intervention a été celle du directeur des mines et de l'industrie ( D.M.I. ) lequel a présenté un bilan des divers projets réalisés ou en cours de réalisation au niveau de tout le territoire de la wilaya. L'orateur a signalé que dans le cadre du programme quinquennal 2010 / 2014, 90. 896 sur un total de 100.057 logements ont été alimentés en énergie électrique soit un taux de 90, 84%, concernant le gaz naturel sur le même nombre de logements 57.951 ont été raccordés au gaz de ville soit un taux de 57%. Concernant les projets d'alimentation en gaz naturel dans les zones rurales et urbaines, l'orateur dira que les projets sont inscrits et en cours dans le cadre du programme quinquennal 2015/2019. Prenant la parole, le wali a instruit le responsable de l'entreprise de distribution de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) à mettre des équipes sur le terrain afin qu'ils suivent l’évolution des projets en cours. Et d'ajouter que tous les préjudices causés par des travaux sur la voie publique ou autre doivent immédiatement être réparés et la remise de la chaussée est obligatoire y compris les réseaux souterrains ou aériens endommagés lors des travaux dont les entreprises détentrices des projets sont responsables. Concernant le phénomène de la contrebande du carburant, le wali dira : « La vigilance s'impose à tous, il n'est pas question de tolérer la contrebande sur le territoire de la wilaya et tous faits ou complicités avérées seront sanctionnées. » A l'intention des stations-service, il préconise des sanctions exemplaires à la hauteur de la faute pouvant aller jusqu'à la fermeture de la station et des poursuites judiciaires contre leurs gérants. Concernant le volet de l'enseignement et la formation professionnelle, le premier responsable du secteur a fait lecture d'un rapport faisant état de l’existence de onze centres de formation disposant de 8970 stagiaires et apprentis des deux sexes et d'ajouter que plusieurs conventions ont été signées avec divers secteurs d’activité dans le cadre de l'apprentissage dont le bâtiment, l'agriculture, la pêche, l'industrie, l’éducation, le tourisme et autres. Abordant les deux plans quinquennaux 2005/2009 et 2010/2014, la wilaya a bénéficié de deux centres dont l'un à Ain Témouchent et le deuxième à Beni Saf. Le wali a instruit les présents de tout mettre en œuvre afin de renforcer les secteurs de développement en main d'œuvre qualifiée et d'accompagner les stagiaires dans le domaine du monde du travail.                                                                       

H. Bouna
Mardi 15 Décembre 2015 - 17:57
Lu 115 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+