REFLEXION

AIN-TEMOUCHENT : Journée d’information sur les maladies à transmission hydrique et alimentaire



Sous le thème « l’hygiène autour de l’eau », la salle des conférences de la maison de l’environnement d’Ain-Temouchent a abrité, le 20 mars 2014, une journée d’information et de sensibilisation sur les maladies à transmission hydrique et  alimentaire (MTH-MTA). Ont pris part à cette journée les représentants des services de sécurité, les directions de wilaya de la santé et population, des services de l’agriculture, de l’hydraulique et des ressources en eau, l’environnement, les directeurs des bureaux d’hygiène intercommunaux et communaux de la wilaya, les responsables des centres d’enfouissement technique, l’office national d’assainissement, ainsi que les étudiants universitaires, les représentants du mouvement associatif et ceux de la presse. Plusieurs interventions et communications  ont été enregistrées durant ces travaux,  notamment sur  les activités et les missions des bureaux d’hygiène intercommunaux et communaux (BHIC et BHC), les eaux usées et l’hygiène alimentaire, la contamination par les aliments, l’eau et les contaminants d’origine animale, la gestion des déchets ménagers et assimilés, le rôle des stations d’épuration et des réseaux d’assainissement pour lutter contre les MTH. A l’issue de cette journée, il a été recommandé par les participants le  renforcement des capacités d’intervention des bureaux d’hygiène intercommunaux et communaux (BHIC et BHC)  notamment en moyens humains et matériels tendant à la facilitation de leurs interventions. De même, la réhabilitation des polices de l’eau et de l’environnement, outre le rétablissement du réseau de surveillance environnementale, l’élargissement du plan d’actions des communes, essentiellement, dans le domaine alimentaire, et la programmation de rencontres de formation sur l’hygiène alimentaire et la réglementation à la maison de l’environnement ont été débattus. Rappelons qu’il a été recensé, durant l’année 2013, par les services de la santé et de la population au niveau de la wilaya d’Ain-Temouchent, 67 cas de maladies de transmission hydrique (MTH) dont 04 de fièvre typhoïde, 66 hépatites virales « A » dues en majorité à l’absence d’hygiène, contre 76 cas MTH durant l’année 2012, soit une régression de 09 cas de ces maladies  alors qu’en 2011, un nombre de 37 cas en 2011 a été enregistré. En ce qui concerne les maladies à transmission alimentaire, il a été enregistré 108 cas d’intoxications alimentaires en 2013, au niveau des 08 communes de la wilaya alors qu’en 2012, on a recensé 118 cas. Il a été également insisté sur la propreté de l’eau consommable avec la sensibilisation des consommateurs de laver avec de l’eau et de la javel, les aliments et les fruits avant toute consommation alimentaire. En marge de cette rencontre, le docteur Affifi Abdelkader, directeur du BHIC d’Ain-Temouchent a révélé que des efforts sont consentis par les services concernés pour prévenir et lutter contre les MTH et les MTA  dans le but de la protection des consommateurs aussi bien en matière hydrique qu’alimentaire. Répondant à une question sur les irrigations des superficies agricoles par les eaux usées, ce dernier a précisé qu’effectivement il a été enregistré des cas du genre, qui se commettent par des agriculteurs récidivistes  notamment à partir de chaque mois de mai, néanmoins, ces récalcitrants font souvent l’objet de procédures judicaires par les services de sécurité territorialement compétents pour être pénalisés par les juridictions compétentes.                         

B. Abdelgheffar
Dimanche 23 Mars 2014 - 18:09
Lu 248 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+