REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Des souscripteurs de logements LSP observent un sit-in devant la wilaya



Les souscripteurs des 70 logements sociaux participatifs se rassemblent de nouveau devant le siège de la wilaya et insistent sur l’application des décisions de Monsieur le Premier Ministre. Il a été enregistré, dans la matinée du 03 février 2014, un rassemblement  d’un nombre important évalué à 200 personnes  de souscripteurs et souscriptrices des 70 logements sociaux participatifs victimes d’escroquerie et faux et usage de faux par un promoteur , dans le but d’appuyer leur revendication portant sur la régularisation de leur situation relative à l’entame de la procédure d’octroi des logements . Certains et certaines contestataires arnaqués par un promoteur indélicat,  qui se sont rapprochés du journal, insistent toujours sur l’application des décisions prises de Monsieur Sellal Abdelmalek tendant à dénouer ce problème, lors de sa visite d’inspection et de travail à travers la wilaya d’Ain-Temouchent, en date du 11 décembre 2014, après avoir reçu une délégation représentant ces derniers. Ils ont affirmé que tout postulant doit faire l’objet d’une enquête approfondie par les services concernés aussi bien administratifs que sécuritaires pour déterminer les  souscripteurs «  Logement Public Locatif (LPA) »  «  ou logement social locatif ». Ces derniers s’interrogent toujours sur le retard quant à la régularisation de leur situation car, ils ont versé des tranches financières variant entre 40-50 et 120 millions, et ceci dépendant de la possibilité du souscripteur ou de la souscriptrice « Nous ne demandons  que le logement  que nous attendions depuis plus de 10 ans, et que ceci nous  revient de droit le plus absolu , et que l’Etat doit réagir pour le rétablissement de nos droits par tous les moyens que nous les confèrent la constitution et les lois en vigueur  »  rappellent  les protestataires. Rappelons qu’une délégation a été reçue par le président de l’Assemblée Populaire de la wilaya  à qui elle a présenté leurs doléances. Il nous a été signalé que des représentants de ces protestataires se sont rendus à Alger pour être reçus en audience au niveau du Ministère de  l’Habitat et de la construction pour demander l’intervention du Ministre concerné tendant à régulariser leur problème d’une manière définitive.   Soulignons qu’un important dispositif de service d’ordre a été mis en place aux alentours des sièges de la wilaya, de l’APW et de la DLEP pour parer à toute éventualité préjudiciable à l’ordre public.  Rappelons que l’affaire des 70 LSP  confiés à l’entreprise de promotion immobilière construction 70 logements POS Est 2  à Ain-Temouchent ,  a fait l’objet d’une audience pénale par le tribunal d’Ain-Temouchent en date du 05 décembre 2013 , et qui a prononcé une peine de 05 années d’emprisonnement ferme assorties d’une amende de 100.000 dinars avec dédommagement des victimes et mandat d’arrêt  à l’encontre des 04 personnes d’une entreprise de construction immobilière pour les chefs d’inculpation d’escroquerie et encaissement illégal de frais liés à la souscription de LSP avant la signature du contrat de vente sur plan devant un notaire.                                       

B.Abdelgheffar
Lundi 3 Février 2014 - 17:26
Lu 304 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+