REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Des citoyens demandent une commission d'enquête sur la gestion de l'APC d'Ouled Boudjemaa



Le journal vient de recevoir une copie d'une  lettre signée par des citoyens résidant à la commune d'Ouled Boudjemâa, (daïra d'El Amria), adressée à Mme le wali d'Ain-Temouchent avec ampliations destinées aux hautes instances du pays et aux autorités locales. Dans cette lettre, ils critiquent  les agissements du  maire actuel  de la commune d'Ouled Boudjemaa par notamment la transgression des lois de la République régissant la gestion  foncière de la commune qui, selon la lettre, procède à la vente des terres relevant du domaine public à des gens étrangers en les parcellisant par des lotissements avec une ceinture de  100 mètres de largeur  sur une longueur de 200 mètres.  Cette lettre collective parle de l'existence de 13 logements dépourvus de pièces non conformes pour être revendus à des personnes étrangères notamment celles venant du Sud sur le littoral de la commune. Les pétitionnaires concluent leur lettre en demandant à Mme le chef de l'exécutif de la wilaya de déléguer une commission sur les lieux pour  enquêter sur cette situation.  Rappelons que le président de l'APC qui a été contacté par le journal a démenti formellement ce qu’avancent les pétitionnaires, et a ajouté qu'il n'est pas fou à ce point de transgresser les lois de la République. Il a déclaré également que certains de ces pétitionnaires ont bénéficié de logements ruraux et ont squatté des terres mitoyennes à leurs logements d'une surface parfois dépassant les 500 mètres illégalement. Devant cet état de fait et en conformité des lois, l'APC a décidé de démolir les constructions illicites. Il a dit qu'il a occupé les fonctions de président de l'APC d'Ouled Boudjemâa depuis le mois de février 2013, et depuis il ne cesse de déployer des efforts tendant à améliorer la situation socio-économique et sociale de la commune et de ses citoyens en général. En ce qui concerne les 13 logements, il a répondu qu'il n'a revendu aucun logement du genre, que certains habitants qui veulent s'accaparer illégalement des terrains et des avantages essayent à tout prix de lui porter atteinte,  et  qu'il est là  pour répondre à toute autorité,  tout en affirmant qu'il travaille devant Dieu avec âme et conscience et pour l'intérêt général des citoyens. Il a conclu son intervention en affirmant que toute décision liée à la gestion de l'APC est prise dans la légalité des lois.

B.Abdelgheffar
Mercredi 12 Juin 2013 - 09:58
Lu 195 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+