REFLEXION

AIN-TEMOUCHENT : Démantèlement d’un réseau international de trafic de billets de banque



Exploitant une information qui leur est parvenue , faisant état de la présence d’un réseau  spécialisé dans le trafic des billets de banque étrangers, les éléments de la brigade de la gendarmerie nationale d’Ain-Tolba (daïra d’Ain-Kihal) ont réussi à démanteler un réseau composé d’Africains  et leurs complices algériens  résidant dans la wilaya d’Ain-Temouchent, alors qu’ils étaient en possession de   trois (3) millions d’Euros dissimulés dans des serviettes. Les investigations entreprises ont révélé que les  trafiquants africains  résident à Mostaganem et  sont de nationalité Malienne, qui ont été surpris d’une souricière tendue par les gendarmes sur la route menant vers la plage des puits à Béni-Saf où , après avoir fouillé le véhicule automobile à bord duquel se trouvaient ces falsificateurs des billets de devises , les gendarmes ont découvert trois (03) serviettes contenant 03 millions de billets d’Euro falsifiés ainsi que des liquides chimiques notamment le mercure rouge utilisé dans le trafic des billets de banque. Les malfaiteurs en question s’apprêtaient à marchander avec  un patron de pèche   à Béni-Saf qui a failli être victime d’Escroquerie commise par ces trafiquants, pour une vente d’un bateau de pêche qui a fait l’objet d’une publication sur les quotidiens nationaux pour attirer des clients. Informés de cette publication, les  trafiquants de billets de banque  n’ont pas tardé à contacter le patron de pêche pour s’entendre  sur le prix d’achat, et  l’ont assuré qu’ils achèteront  le bateau avec des devises. Et heureusement, les gendarmes ont déjoué  la tentative des trafiquants et épargner la victime de leur mauvaise besogne. Présentés par devant  le procureur de la République près le tribunal de Béni-Saf, ils ont été mis en détention provisoire. Signalons que plusieurs affaires du genre qui nuisent à la santé économique et financière du Pays, dont ont été souvent des étrangers notamment des Africains ces dernières années, candidats à l’émigration clandestine vers l’autre rive de la méditerranéenne, ont été instruites par les services de sécurité.                       


B.Abdelgheffar
Lundi 13 Décembre 2010 - 10:47
Lu 307 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+