REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Dans l’attente de l'aval pour investir dans le tourisme thermal

Le wali d’Ain Témouchent M. Hammou Ahmed Touhami, a présidé avant hier un conseil de wilaya consacré à la préparation des procédures nécessaires à mettre en œuvre pour les saisons automnale et hivernale prochaines conformément à la directive émanant du ministère de l’intérieur préconisant la mobilisation de tous les moyens pour prévenir et lutter contre les inondations et les catastrophes naturelles.



Après avoir fait un compte rendu de la visite du ministre du tourisme à la wilaya, le wali a fait savoir aux présents que plus de 14 projets d'investissement dans le domaine du tourisme thermal sont en attente d'une autorisation pour leur lancement. Ces projets avalisés attendent l'autorisation du ministère des ressources en eau pour lancer les travaux au niveau de la ZET de Hammam Bouhjar, et d'ajouter que ce dossier sera déposé la semaine prochaine au ministère de l’aménagement du territoire du tourisme et de l'artisanat pour revoir l'exploitation des eaux thermales de la station de Hammam Bouhjar afin du lancement des projets cités. Une commission de l’agence nationale des ressources hydriques est attendue pour clarifier, étudier et remettre une réponse définitive sur l'exploitation des eaux de la station thermale. Le wali a fait savoir également la prochaine construction du plus grand complexe touristique au niveau de Madagh 3 dépendant de la wilaya d’Ain Témouchent sur une superficie de 206 hectares dont 100 hectares aménageables concernant les locaux commerciaux du président érigés dans chaque commune. Le wali a instruis les présidents d'APC afin d'adresser les mises en demeure car de nouvelles demandes d’exploitation de ces locaux existent, les propositions doivent parvenir des communes pour les transformer en structures culturelles touristiques ou autres et d'ajouter que le centre universitaire d’Ain Témouchent va bénéficier de quatre mille places pédagogiques dont mille seront réceptionnées immédiatement et mille autres avant la fin 2016 et les deux mille en 2017. Comme il a instruis les diverses directions et collectivités locales de la wilaya de s'acquitter de leurs créances auprès de l’Algérienne des eaux, des créances qui s’élèvent à 27 milliards de centimes. A la fin, chaque directeur de direction a exposé les dispositions qu'il compte mettre en œuvre durant la saison automnale et hivernale prochaine.

H. Bouna
Vendredi 19 Août 2016 - 17:10
Lu 118 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+