REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Crise de carburants au niveau des stations-service



Des chaines interminables ont été constatées, durant la journée du 21 septembre 2013, à travers les différentes stations de service  implantées au niveau de  la wilaya d’Ain-Temouchent notamment celles implantées  à travers la commune du chef-lieu de wilaya  d’Ain-Temouchent. Des services d’ordre ont été sollicités pour organiser  les chaines des automobilistes qui viennent de la wilaya d’Ain-Temouchent et des wilayas limitrophes, notamment ce week-end, qui a connu une chaleur d’été, durant lequel les estivants des wilayas des hauts plateaux et du  Sud de l’Ouest ont pris le chemin vers les plages du littoral aux fins de villégiature et baignade en compagnie de leur progéniture. Cependant, ces chaines se sont traduites par des désagréments parmi les automobilistes qui s’attendaient à s’alimenter en carburants jusqu’à une heure tardive. Ces chaines soulèvent également des interrogations parmi ces derniers qui n’excluent nullement que la mesure décidée par le gouvernement mentionnant la prévention et la lutte contre les différentes formes de contrebande des carburants,  a régressé positivement ces actes de contrebandes  qui nuisent à l’économie nationale. De nouveaux trafiquants de carburants sont nés ces jours-ci  pour imposer leur diktat d’une manière ou d’une autre, par des subterfuges manigancés, en louant des véhicules automobiles non immatriculés dans  la wilaya  de Tlemcen, wilaya frontalière avec le Maroc pour s’en approvisionner illégalement dans les wilayas limitrophes d’Aïn-Témouchent, Oran et Sidi Bel Abbès.        

B. Abdelgheffar
Dimanche 22 Septembre 2013 - 22:00
Lu 66 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+