REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Célébration de la semaine maghrébine de la santé scolaire

A l'occasion de la célébration de la semaine maghrébine de la santé scolaire et universitaire qui s’est tenue du 21 au 25 février en cours sous le thème ‘’promotion de l'activité physique’’, sous le slogan ‘’bouger pour votre santé’’, l'établissement public de santé de proximité (E.P.S.P.) de Beni Saf a concocté un riche programme.



Cette semaine a été organisée en coordination avec cinq équipes de santé scolaire des unités de dépistage et de suivi (U.D.S.) et en collaboration avec la direction du lycée Cherif Tlemcani, les clubs de santé des établissements scolaires, les enseignants ainsi que les associations des parents d’élèves de cinq lycées (les lycées Cherif Tlemcani-Ibou El Haitem, Ghar Baroud de Benisaf, celui de Sidi Safi ainsi que celui de Oulhaça). En effet, ce programme s’est axé sur la prévention dans le but de sensibiliser les enfants sur l'importance de se prémunir contre les maladies chroniques ayant pour origine la malnutrition, le manque d’activités physiques ou le tabagisme ainsi que la nécessité d'adopter une activité physique régulière et une alimentation équilibrée faible en graisse calories et sel et riche en légumes et fruits. Benlarbi Noria, directrice de l'EPSP nous dira que le programme qui a pris fin, ce jeudi, s'est résumé par l'organisation de divers tournois dans les différentes disciplines entre lycéens. « L'importance du volet sportif est de lutter contre la sédentarité laquelle provoque le diabète et l’obésité et d’éviter l'occupation sédentarise afin de ne pas devenir prisonnier de la télé ou internet et cela par la pratique des exercices sportifs », selon notre interlocutrice. Le programme a été très riche où une leçon modèle sur les maladies chroniques, leurs caractéristiques et leur prévention a été présentée aux élèves par des médecins de la santé scolaire sur les facteurs de risques liés aux maladies comme le cancer, le diabète et les maladies cardiovasculaires et où à l'issue d'un dépistage sur une cinquantaine d'élèves, les médecins ont détecté deux cas de diabète non déclarés. Un autre volet a été lui aussi présenté, il s'agit du volet théâtral, la pièce produite par les élèves a fait passer le message très vite et l'idée de la pièce très vite assimilée par les élèves, elle concerne l'erreur commise par certains parents d’élèves qui poussent leurs progénitures à fournir un certificat médical de dispense de l'exercice de l’éducation physique. Le tout a été clôturé par la remise de coupes et médailles et de prix à tous les participants. Dans ce même contexte, on fait état du plan national de développement de santé en milieu scolaire ( PNDSS ) porté sur une vision s’étalant sur dix ans ( 2012/ 2022 ). Ce plan est basé sur la prévention dans les écoles et vise à améliorer la santé des enfants scolarisés en détectant et en prenant en charge ceux qui sont atteints de maladies afin qu'ils soient orientés vers les centres de santé spécialisés pour un suivi régulier et durable.

H. Bouna
Samedi 27 Février 2016 - 17:04
Lu 73 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+