REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : À quand l'ouverture des routes menant vers les plages ?



Les 5500 habitants de la commune d’Ouled El Kihel interpellent les responsables concernés afin de résoudre le problème auquel ils font face, à savoir l’inexistence d'une voix d’accès routière qui mène vers leur plage, un rivage long de plusieurs mètres qui reste toujours inaccessible aux véhicules pour une autre recette pour la commune, ils souhaitent des services des travaux publics la réhabilitation d'une voie piétonne en route. Le cas n'est pas spécifique pour Ouled El Kihel, d'autres communes vivent le même handicap à l'exemple des plages de Terga et Oulhaça où les familles prennent des risques pour s'y rendre, préférées à d'autres par le charme paradisiaque des dites plages. Il est inadmissible de laisser encore ces richesses naturelles désenclavées et par la même occasion interdites à la baignade mais préférées par les estivants venant de loin à d'autres plages surveillées et autorisées à la baignade. Selon certains citoyens, des solutions doivent être trouvées afin de mettre fin à cet état de fait. 

H. Bouna
Dimanche 24 Avril 2016 - 18:29
Lu 108 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+