REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : 953 postes d’emploi créés en 2013 grâce à 20 projets PPDRI

Selon les services de la conservation des forêts de la wilaya d’Ain-Temouchent, l’année 2013 a connu un nombre de 20 projets de proximité de développement rural intégré (PPDRI) avec plusieurs actions socio-économiques répartis à travers 06 daïras, 18 communes et 24 localités , ainsi que 3898 ménages pour une population de 19490 habitants .



Les projets se marquent comme suit : 90 hectares d’amélioration des sols, 83 hectares d’extension de l’oléiculture,  34,8 kilomètres de longueur dans le cadre du désenclavement avec ouverture des pistes rurales, 93 hectares de protection des vergers (brise-vent), 225 hectares d’espaces à désenclaver, 1675 hectares d’espace à traiter, 23250 mètres cubes de corrections torrentielles, et 93 actions d’élevage au profit de 93 bénéficiaires. Ces 20 PPDRI ont généré 953 emplois dont 198 permanents. Le montant qui est inspiré du Fonds National du Développement rural (FNDR) mis en application à partir du 02 janvier 2014, est de 163.946.725,24 dinars dont 161.156.725,24 dinars pour les différentes actions de développement et 2.790.000 dinars pour l’élevage. De même, 132 femmes résidant et activant  dans les zones rurales ont bénéficié des projets de proximité rentrant dans le cadre du Programme de Proximité de Développement Rural Intégré (PPDRI). 165 projets répartis en 45 liés à la mise en valeur des terres, 45 autres de plantation d’oliviers et 75 de brise-vent. Ces projets redynamisent de plus l’activité féminine dans le développement économique et social  dans les zones rurales, avec le concours des agences du dispositif d’emploi CNAC-ANSEJ-ANGEM d’une part et renforce la stabilisation de la population dans les zones rurales d’autre part. Des actions d’accompagnement sont  entreprises par les services de la Direction des services agricoles et la conservation forestière, marquées  notamment par des séminaires de formation et de vulgarisation afin que  ces porteuses de projets réussissent dans la concrétisation de leurs investissements de développement rural notamment dans l’agriculture qui demeure  la source de leur gagne pain et leur train de vie.        

B. Abdelgheffar
Mercredi 5 Février 2014 - 17:19
Lu 106 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+