REFLEXION

AIN TEDLES : Des paysages paradisiaques et un environnement sain



AIN TEDLES : Des paysages paradisiaques  et un environnement sain
En se rendant au village d’Aïn Tedlès, tout au long de ce trajet, une vue paradisiaque s’offre à vous par l’implantation de tous ces arbres ancestraux si bien disposés qui longent la route, ces terres arables et cet air pur que vous respirez à grandes bouffés, vous risquez de vous assoupir au voulant de votre voiture. Arrivez au village proprement dit, vous êtes frappés par cette hygiène, ce calme et cet ordre des choses, vous vous croyez dans un lieu de villégiature européen, tellement que tout est en ordre. C’est le premier sentiment que vous ressentez. Quant à l’hôpital qui relève du secteur public, en le visitant, vous sentez que les responsables de cette daïra, ont pignon sur rue et travaillent avec acharnement et dévouement pour le bien être de la population. Par contre, le chef lieu de la wilaya de Mostaganem vous offre un paysage désolant où la ville elle-même est devenue une décharge publique, avec de la saleté partout, des routes et rues impraticables et une population sans l’ombre d’un civisme ni de propreté ou d’ordre. C’est une vraie fournaise où tout est pollué, le corps et l’esprit. Pourquoi, en sommes arrivés à cette situation dégradante ? Alors que nous prétendons être une ville touristique mais qui viendra visiter notre ville dans cet état ? Cette situation lamentable incombe aux responsables communaux qui brillent par leur laxisme, car le wali fait de son mieux mais, il ne peut pas faire le travail, des autres sinon, sanctionner sévèrement ces derniers.

El Houcine
Dimanche 15 Mai 2011 - 11:41
Lu 838 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+