REFLEXION

AIN TEDELES : Tant qu’il y aura des hommes, heureux seront les diabétiques



AIN TEDELES : Tant qu’il y aura des hommes, heureux seront les diabétiques
C’est un moment solennel qu’a connu la salle de conférence du Centre Culturel  d’Aïn Tedeles, avant-hier dimanche. Désormais les diabétiques sauront trouver l’oreille attentive tant attendue. En effet, depuis le 9 décembre 2010, l’association El Amel-l’Espoir- a été reconnue comme représentative  des diabétiques de la daïra d’Aïn Tedeles et pourra se mettre à l’œuvre en toute légalité.

Longtemps espérée, cette association qui ne fut qu’un mirage et  une illusion vient de tenir, avant-hier,  timidement,  sa première réunion à la salle du Club.

Y ont assisté, bien sûr, son président M. Hamiti Ali, le dévoué docteur Belhamiti Belkacem et les membres de l’Association ainsi que quelques diabétiques.

 Après la minute de silence à la gloire des aînés tombés au champ d’honneur et  lecture de l’ordre du jour, M. Hamiti Ali, est passé aux remerciements qui reviennent de droit au wali de Mostaganem, M. Hocine Ouadah, ainsi qu’à M. Drissi Abdelkrim, le Drag de la même wilaya pour la simple raison qu’ils ont octroyé un droit acquis longtemps perdu par ceux qui perdent des yeux, des bras et des jambes et parfois la vie par manque de soins adéquats ou de négligence due à l’absence de sensibilisation. L’agrément d’El Amel est bien là et il ne reste à ses membres qu’à passer à la vitesse supérieure, épaule contre épaule,  les manches retroussées, pour combler un vide ressenti chez les diabétiques.  Et il est utile de rappeler que le nombre atteint  par cette maladie chronique oscille entre 8 et 12 % de la population, selon le docteur Belhamiti Bekacem.

Le quotidien Réflexion, ayant ouvert bénévolement ses colonnes  lors du grand rallye pour s’octroyer « le ticket gagnant » d’El Amel auprès d’autorités qui ne sont plus qu’un piètre souvenir et qui l’ont un jour refusé après 11 mois de rudes épreuves et de  galère, n’a pas été oublié et surtout les encouragements et l’apport de son directeur M. Belhamidèche Belkacem qui n’est pas passé inaperçu.

 Lors de cette première assise, une école en la personne de M. Benabdellah Bendehiba, premier bachelier d’Aïn Tedeles, ancien maire de cette même localité et ancien député, a ouvert la vanne du savoir et de la connaissance en matière de  sciences juridiques, de gestion, d’organisation en plus du savoir-vivre et plus particulièrement en ce qui concerne les associations. Une lueur d’espoir quant à la bonne marche d’El Amel.

Les sept  membres du bureau de l’association approuvèrent à l’unanimité la désignation de M. Khelil Abdenacer dans les fonctions de trésorier de l’association et se sont donnés rendez-vous pour la semaine prochaine en vue d’une rencontre avec les autorités locales dont le maire et le chef de daïra en vue de traiter les problèmes urgents à régler en priorité.

Dépourvue d’infrastructure et de matériel, El Amel, cet espoir des diabétiques de la daïra d’Aïn Tedeles fait de la demande de locaux sa priorité.  

Benatia
Mardi 4 Janvier 2011 - 11:21
Lu 1582 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+