REFLEXION

AIN TEDELES : Douar Ouled Amer marginalisé



Le douar d'Ouled Amer, dépendant de la commune d’Ain Tédelès dont il est distant d'environ 15 km, demeure oublié et semble ne pas avoir son droit au développement. En effet, ce douar, qui compte plus de 800 habitants, prend naissance en bordure du chemin communal et s'étend vers d'autres douars et  communes. Les citoyens de ce bourg souffrent chaque jour du manque de toutes les commodités nécessaires tel: l'approvisionnement en eau potable, le revêtement des routes ainsi que le transport public. Les habitants rencontrés sur place disent «Nous sommes oubliés dans ce douar, les élus qui nous ont promis monts et merveilles lors de la précédente campagne électorale n'osent même pas nous rendre visite ou du moins nous recevoir dans leurs bureaux, même nos doléances sont restées lettres mortes alors qu'elles devaient être transmises aux autorités de wilaya», nous diront les habitants. «On demande l'aménagement de ce douar », ajouteront-ils. A signaler que plusieurs de leurs doléances ont été adressées au P/APC d’Ain Tédelès mais en vain.                         

Flih.s
Dimanche 31 Août 2014 - 17:59
Lu 206 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+