REFLEXION

AIN-TEDELES : 3 ans de prison avec sursis pour homicide involontaire



Le tribunal de Mostaganem a traité, Mardi 07 juin, une affaire d’homicide involontaire. En effet, il s’agit d’un jeune répondant aux initiales de M.S, âgé de 19 ans, demeurant au village de Chelaïlia, relevant de la commune d’Aïn-Tédelès, vendeur d’épices de son état, qui a commis un homicide involontaire sur son oncle maternel, le dénommé A.M, âgé de 34 ans, marié et père d’une fille. Lors de son audition par le juge d’instruction, l’accusé a avoué son crime. Les témoins, qui ne sont autres que les frères de la victime et les oncles maternels de l’accusé, ont déclaré avoir vu la victime faire usage d’une arme blanche et attaquer la victime, alors que la cause de cette rixe reste un mystère. L’épouse de A.M a déclaré, devant le tribunal, que la cause principale de cette rixe était le changement du comportement de l’accusé, qui nuisait à son oncle par son comportement suite aux plaintes des voisins, A.M a décidé de mettre fin à cette situation par l’usage de la violence. M.S, à l’aide d’une arme blanche, a essayé d’effrayer son oncle, le touchant involontairement au cou, en mettant fin à ses jour. Le représentant du ministère public a requit la peine de dix ans de prison ferme, quant à la défense, tentant de minimiser les responsabilités, a plaidé non-coupable en sollicitant l’acquittement. Après délibération, le tribunal a rendu son verdict en prononçant une peine de trois ans de prison avec sursis assujettie d’une amende de 400.000 DA.

B.Réda et Rym.B
Samedi 11 Juin 2011 - 11:18
Lu 462 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+