REFLEXION

AIN SEFRA : Le trou de la mort anéanti



La voix du journal de Mostaganem semble-t-il enfin atteindre l’opacité des oreilles des responsables. En effet, la route qui se situe en parallèle avec le souk d’Ain Sefra et qui était bloquée par un gros trou, très dangereux et qui était mortel pour nos conducteurs, vient d’être retaper et remis en service. Cette bonne initiative est très cruciale surtout en ces moments où presque toutes les routes sont fermées par les travaux du Tramway et d’autant plus que ce passage est le principal itinéraire des moyens de transport qui mènent à El-Houria et des communes telles que Kheir Eddine et Sayada. Cette bonne nouvelle qui tombe sur la ville de Mostaganem est non seulement la disponibilité de cette route à nouveau mais aussi l’écoute des responsables aux complaintes des citoyens. Chose qu’il faut signaler honnêtement qu’elle est devenue ces derniers temps un peu rare. Face à cette bonne action, il ne reste que de souhaiter que ce genre de travail qui fait le bonheur des citoyens soit multiplié et intensifié vu la situation actuelle de la ville qui, par l’inconscience de certains anciens responsables est aujourd’hui en manque dans plusieurs secteurs vitaux.                

Salim Skander
Mardi 22 Décembre 2015 - 17:25
Lu 464 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+