REFLEXION

AIN-NOUISSY : La menace du mont Chegga, persiste encore



Encore une fois, il suffit de quelques averses de pluie  pour que l’environnement de la commune d’Aïn-Nouissy, distante de 15 km du chef lieu de wilaya, soit sérieusement affecté. En effet, le chemin de wilaya N°24, reliant le douar Cheraïfia à celui des Amaïria, a été littéralement endommagé par l’amoncellement de dunes de sable et des eaux stagnantes qui se sont déversées du mont Chegga. Les eaux pluviales ont provoqué une énorme dégradation des sols et des terres  agricoles. L’absence de banquettes, pour enrayer les eaux pluviales   provenant du  Djebel Chegga, sont à l’origine de cette regrettable situation. A noter que les travaux réalisés par le passé, par la conservation des forêts, n’ont nullement résisté aux crus enregistrés. La matérialisation de nouvelles banquettes est  indispensable (urgence signalée) pour éviter que le pire ne se produise.                                                   

SAA
Mercredi 5 Janvier 2011 - 11:27
Lu 707 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+