REFLEXION

AIN NOUISSY : La levée des ordures au hasard des jours !



Finalement, certains douars paraissent être condamnés à le rester éternellement sans connaitre le moindre élan de développement socio-économique, malgré la succession des plans communaux de développement qui ne semblent également ne point les cibler. A ce titre, la localité d'El Hwaidjia, plus connue sous le nom de douar Belhadj, dépendant territorialement de la commune d'Ain Nouissy, sombre dans sa longue léthargie depuis l'indépendance d l’Algérie. Seul un chemin vicinal réalisé voila 20 ans, dégradé de bout en bout, la traverse et la relie au reste du monde et permet d'accéder difficilement a cette localité rurale si marginalisée. Les 600 âmes qui y vivent, déplorent le cadre de vie très insatisfaisant avec ses conditions d'existence des plus pénibles et dénoncent en ce sens le manque de collecte régulière des ordures ménagères, qui nuit abondamment au douar. Les 03 bacs mis à la portée des citoyens, ont fini par déborder de toutes parts, et former déjà un dépotoir squatté de jour comme  de nuit par les rongeurs et les chiens errants. Ce tas d'ordures, dont la levée tarde à se faire,  soumis au hasard des jours, se trouve à quelques mètres du lieu de culte, censé avoir un environnement des plus propres, avec une hygiène publique des plus impeccables. A ce sujet, les citoyens interpellent les services de nettoiement  de l'A.P.C d'assurer une collecte régulière avec la vidange des bacs et l'entretien du lieu de dépôt. 

L. Ammar
Vendredi 14 Août 2015 - 17:05
Lu 141 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+