REFLEXION

AIN NOUISSY :Deux hectares ravagés par les eaux usées



La  gestion des eaux usées demeure aléatoire à travers le territoire de la commune d'Ain Nouissy, une partie des eaux usées provenant du réseau d'assainissement se perd à travers les terres agricoles d'une exploitation agricole collective. Ces dernières ont fini par submerger plus de deux hectares d'une parcelle agricole où presque rien ne peut pousser. Le sol ne produit aucune culture depuis presque une dizaine d'années, selon les déclarations d'un bénéficiaire de l'E.A.C, aucune mesure palliative n'est venue mettre fin à cette invasion des eaux sales qui s'accentue d'une année à l'autre. En outre, il affirme avoir avisé tous les concernés de près, dont l'A.P.C et la direction de l'hydraulique, malheureusement aucune solution concrète tendant à mettre au ruissellement des eaux malsaines sur les terres agricoles n'a pu voir le jour.            

L.Ammar
Jeudi 22 Novembre 2012 - 00:00
Lu 269 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par Ghodbane3labladi le 24/11/2012 00:14
Pourtant il est facile de faire du lagunage et de creuser des bassins de décantation. C'est ce qui se fait à Stidia où un maire ignorant a céder au lobby des maraîchers chelfaoui et failli abandonner le lagunage pour déverser les eaux usées à la mer ! Heureusement que des associations et des citoyens lui ont barré le chemin !

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+